26/07/2016

RECETTE POUR UN DÉSASTRE

1. Ancient Rus.JPG

 

 

UKRAINE

2. colombe double.GIF

Recette pour un désastre : les néo-nazis veulent attaquer la procession pour la Paix, et répéter le scénario de l’Euromaidan

Eduard Popov - Fort-Russ25 juillet 2016

Traduit du russe par J. Arnoldski

 

3. Recette désastre_.jpg

 

Des provocations à grande échelle et un nouveau bain de sang pourraient secouer l’Ukraine dans les jours qui viennent. Les néo-nazis d’Ukraine ont annoncé une mobilisation de leurs troupes et le rôle de l’ennemi a été attribué aux pèlerins chrétiens de la Procession pour la Paix.

 « La sainte procession de prière et d’amour pour la paix en Ukraine » est partie simultanément de l’est et de l’ouest du pays. Une partie de la procession a démarré le 3 juillet du grand et célèbre monastère de Svyatogorsk Lavra (Laure de la Dormition de la Mère de Dieu de Sviatohirsk), dans la région de Donetsk, et la seconde est partie, le 9 juillet, de celui de Pochaev Lavra (Laure de la Dormition de la Mère de Dieu de Potchaïv ou Potchaïev) à l’ouest.

La procession se déroule sous le patronage et avec la bénédiction du métropolite Onufry, patriarche de l’Église Orthodoxe d’Ukraine et du Patriarcat de Moscou (UOC-MP). L’Église et les questions religieuses sont extrêmement complexes en Ukraine. Trois églises orthodoxes reconnues par l’État y opèrent, dont la seule canonique est l’Église Orthodoxe Ukrainienne du Patriarcat de Moscou (UOC-MP). Les autres églises sont soutenues par l’État pour des raisons politiques. La partie galicienne des néo-nazis ukrainiens soutient l’Église grecque catholique Uniate, qui faisait anciennement partie de l’Église orthodoxe russe, mais qui a adopté le crédo catholique en 1596 et fait sa soumission à la papauté romaine du Vatican. Les prêtres de la catholicité uniate grecque de Galicie ont été les principaux créateurs de l’idéologie nationaliste du nazisme ukrainien. Stepan Bandera, fondateur de la branche principale de l’Organisation Nationaliste Ukrainienne (les « banderistes » ou aile « révolutionnaire ») était le fils d’un prêtre uniate. Ces Uniates nationalistes sont connus pour leur haine des chrétiens orthodoxes et des catholiques romains. Ce sont eux qui ont perpétré, ou à tout le moins dirigé, le massacre de la population polonaise de Lvov, le 29 juin 1941, et le massacre des Polonais de Volyn, de février à juillet 1943. Ces sont là les plus criantes mais nullement les seules actions de cette espèce commises par l’OUN.

Le principal ennemi des Uniates néo-nazis est l’Église (canonique) Ukrainienne Orthodoxe du Patriarcat de Moscou. Dans cet affrontement, ils sont soutenus par la partie la plus radicale des néo-nazis professant le paganisme. Ce groupe comprend « Patriotes d’Ukraine », « Marteau Blanc » et d’autres organisations. La majorité des néo-nazis ukrainiens fait partie du régiment Azov, du ministère de l’Intérieur, dont le fondateur et premier commandant est Andrey Biletsky. Tout de suite après la victoire de l’Euromaidan, l’Ukraine a été le théâtre d’attaques contre des églises et des prêtres orthodoxes de l’UOC-MP. Or, la plupart des croyants, en Ukraine, appartiennent aux paroisses relevant de l’église canonique du Patriarcat de Moscou, raison pour laquelle l’État doit s’efforcer d’agir comme un frein lors de ces conflits.

Au moment où je rédige cet article, les deux processions ne sont plus très loin de Kiev. Les forces néo-nazies se sont rassemblées en hâte pour aller à leur rencontre et tenter de les arrêter. Près de Borispol, un camp de L’Organisation Ukrainienne Nationaliste dirigé par Nikolay Kokhanivsky (un Uniate de profession) a été installé. Kokhanivsky a déclaré que ses combattants étaient prêts à tout pour arrêter la Procession. « Le Patriarcat de Moscou est une menace pour l’État ukrainien et l’un des buts de l’OUN est son expulsion complète du territoire de l’Ukraine » a-t-il annoncé.

Les opérations des militants de l’OUN sont idéologiquement soutenues par l’ancien chef des greco-catholiques d’Ukraine, Lyubomir Guzar, qui, lors de l’Euromaidan, appelait à renverser le « gouvernement gangster » du président Ianoukovytch. Guzar a dénoncé la Sainte Procession pour la Paix, la Prière et l’Amour en Ukraine : « Ces saintes processions sont d’un tel cynisme qu’il est difficile de même imaginer quelque chose de pire. »

Comme l’a rapporté la chaîne Life-TV, les néo-nazis n’ont pas encore osé s’attaquer aux pèlerins. Une unité spéciale Berkut [anti-émeutes] du ministère de l’Intérieur est arrivée à Borispol et a réussi, jusqu’à présent, à tenir en respect les néo-nazis.

Tandis que les Berkut et les néo-nazis se rassemblent et se font face, la situation de l’Euromaidan se répète.

Les participants à la Procession, à savoir des pèlerins orthodoxes, des prêtres, des femmes, des enfants et des personnes âgées, vont se trouver demain, à Kiev, face aux néo-nazis uniates et païens. Les Berkut sont là pour prévenir tout affrontement. Le président Porochenko ne tient pas à un affrontement de masse et à un bain de sang, et il ne tient pas non plus à une victoire spirituelle de l’église canonique dans la capitale de l’Ukraine post-Maidan. Les néo-nazis ne haïssent pas moins le président Porochenko qu’ils ne haïssent le président Poutine. Il a été accusé d’être Juif et c'est un oligarque dont le régime est appelé « occupation intérieure » par les néo-nazis. 

Ce sont les néo-nazis qui tiennent à une provocation à grande échelle. Si quelque chose de ce genre se produit, cela ne sera pas seulement dirigé contre l’UOC-MP et les pèlerins orthodoxes, mais aussi contre le président Porochenko et les unités spéciales anti-émeutes Berkut du ministère de l’Intérieur. D’importants événements, peut-être sanglants, vont se dérouler demain et le jour suivant dans et autour de Kiev. Si le pire se produit, cela pourrait déclencher une nouvelle confrontation sanglante, au Donbass comme en Ukraine.

Source : http://www.fort-russ.com/2016/07/recipe-for-disaster-neo-...

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

2. colombe double.GIF

 

La procession de la Croix pourrait déclencher le renversement de Porochenko

Rostislav Ischenko- Ria Novosti – 26 juillet 2016

Traduit du russe par Olga Beskrovnova pour Russia Insider

 

4. Petro Poro.jpg

 

Petro Porochenko est haï par le peuple à cause de la chute de son niveau de vie, par les nazis parce qu’il est un magnat et le fils d’un Juif, et par ses collègues oligarques parce qu’il contrôle les ressources financières en diminution du pays

[L’auteur est président du Centre pour l’Analyse et la Prévision des Systèmes. Autrefois éminent diplomate et analyste politique ukrainien, il a été forcé d’émigrer lors du coup d’État de l’Euromaidan.]

Les préparatifs pour le renversement de Petro Porochenko battent son plein à Kiev. La campagne politique indolente, qui n’a fait aucun progrès depuis six mois sur le thème d’élections parlementaires anticipées, s’est figée en manifestations nazies du groupement Azov, et les syndicats n’apprécient pas du tout la chute de leur niveau de vie.

L’explosion de la voiture d’Alyona Pritula, qui a tué le journaliste Pavel Sheremet, a déclenché une campagne médiatique selon laquelle la police « le surveillait illégalement »…

Une attaque de la Procession de la Croix pour la Paix, organisée par l’Église Orthodoxe Ukrainienne du Patriarcat de Moscou pourrait provoquer des émeutes dont les nazis seraient le moteur. Deux parties de la procession se dirigent vers Kiev, en provenance de deux points de départ différents : le monastère de Svyarogorsky à l’est et celui de Pochaevsky, à l’ouest.



Des opposants au gouvernement croient que la procession pourrait amener jusqu’à 1.5 million de personnes dans les rues de Kiev. Même si ce chiffre est exagéré, des douzaines et même des centaines de milliers d’anti-fascistes orthodoxes en campagne contre la guerre sont la seule alternative politique légale au régime, qui a essayé d'y échapper en bannissant un  parti communiste pourtant dompté, en muselant les médias d’opposition et en augmentant la répression contre les anti-fascistes actifs.

Porochenko peut encore essayer de jouer la carte orthodoxe en soutenant les initiatives de paix et en utilisant la Procession comme couverture contre les extrémistes, tout en essayant d’opposer ces derniers au reste de la société. De leur côté les extrémistes nationalistes ne peuvent pas permettre à une alternative organisée d’apparaître dans l’espace politique officiel.

Tenter de protéger la Procession avec l’aide des forces de sécurité nationales ne conduira qu'à une division, puisque beaucoup de policiers ont soutenu les nazis lors du putsch, et, après deux ans de purges, sont maintenant la majorité. De plus, des affrontements entre nazis et forces de sécurité (éventuellement à main armée) affaibliront le régime. Quel que soit le côté qui l’emportera, le régime sera perdant parce qu’il a besoin des deux.

Finalement, il est aussi possible qu’une tentative de Porochenko de défendre « les popes de Moscou » contre « les patriotes » soit utilisée comme preuve de sa « trahison » Après cela, la colère anti-orthodoxe de la rue nazie sera facile à canaliser contre le Président. Petro Porochenko est haï par le peuple à cause de la chute de son niveau de vie, par les nazis parce qu’il est un magnat et le fils d’un Juif, et par ses collègues oligarques parce qu’il contrôle les ressources financières en diminution du pays.

Juste deux ans après les « élections présidentielles », son taux de popularité oscille entre 2 et 5 %. Le prochain président ukrainien pourrait ne pas être élu. Il va sans dire que l’Ukraine ne pourra pas compter sur une légitimisation internationale du nouveau « héros du peuple » évinceur de « tyran sanguinaire ».

Le renversement de Porochenko sera le signe du passage de l’effondrement de l’Ukraine de la phase latente, où les régions ont essayé d’ignorer Kiev, à la phase active.

P.S. Au moment de mettre en ligne, nous apprenons que le ministère de l’Intérieur à interdit à la procession d’entrer à Kiev.

Source : http://russia-insider.com/en/politics/cross-procession-co... 

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

2. colombe double.GIF

 

Mis en ligne le 26 juillet 2016

 

 

 

 

 

23:39 Écrit par Theroigne dans Actualité, Général, Loisirs, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.