26/05/2017

TURKSTREAM, C'EST PARTI !

1. AUDACIA vessel - Turkstream.jpg

Le vaisseau dépose-tuyaux l’Audacia

 

Turkstream, c’est parti !

 

C’est Gazprom qui l’annonce :

 

La construction de la section off-shore du pipeline de gaz Turkstream a commencé

 

La construction du pipeline de gaz TurkStream  a débuté aujourd’hui [7 mai 2017, ndt] dans la Mer Noire, près de la côte russe. La pose des canalisations est effectuée par le vaisseau pose-tuyaux Audacia, qui appartient à la société Allseas, chargée d’installer les deux segments de la partie off-shore du pipeline. L’Audacia assurera également la traction des conduites à travers des microtunnels. Les travaux de construction du pipeline Turkstream en haute mer seront exécutés par le vaisseau pose-tuyaux Pioneering Spirit.

« Aujourd’hui, nous avons entamé la réalisation pratique du pipeline de gaz Turkstream dans sa partie off-shore. La concrétisation du projet se déroule dans les délais prévus, et, d’ici la fin de 2019, les consommateurs turcs et européens auront une nouvelle source fiable d’approvisionnement en gaz russe » a déclaré Alexei Miller, PDG du Comité Directeur de Gazprom.

 

3. Carte Turkstream 1.png

Esquisse de la route du pipeline Turkstream

 

Contexte

Turkstream est le projet d’un pipeline de gaz, libre de frais d’exportation, qui doit aller de Russie en Turquie en traversant la Mer Noire, traverser ensuite la Turquie jusqu’à sa frontière avec la Grèce, et, de Grèce, poursuivre sa route vers les pays voisins. Le premier segment du pipeline est prévu pour l’approvisionnement des consommateurs turcs, tandis que le second a pour vocation d’alimenter l’Europe du Sud et du Sud-Est. Chaque segment aura une capacité de débit de 15,75 milliards de m3 par an. Le 10 octobre 2016, la Russie et la Turquie ont signé un accord intergouvernemental sur le projet Turkstream. Southstream Transport B.V., une filiale détenue à 100% de Gazprom, est responsable de la construction de la partie off-shore du pipeline.

Le Groupe Allseas est le leader mondial de l’installation de conduites et de constructions sous-marines. La société se consacre à la mise en œuvre polyvalente de projets incluant la conception, l’approvisionnement en matériaux et en équipements, la construction proprement dite et la mise en œuvre opérationnelle.

L’Audacia est un vaisseau polyvalent pour la pose de tuyaux de petits et de moyens diamètres, sur toutes distances et à toutes profondeurs.

Source : http://www.gazprom.com/press/news/2017/may/article329932/

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

2. Pipeline blyue x.gif

 

Eurasia Energetica

Observatus Geopoliticus – Chroniques du grand jeu

24 mai 2017

 

4 Eurasia energetica xx.gif

 

L'intégration énergétique toujours plus poussée de l'Eurasie doit donner des sueurs froides à Washington...

Les importations de pétrole russe par l'Inde ont explosé en 2017. Alors que le chiffre habituel, modeste, ne dépassait jamais les 500 000 tonnes annuelles (c'est-à-dire 10 000 barils par jour), les cinq premiers mois de l'année ont déjà atteint le million de tonnes. En cause : les coupures de production de l'OPEP pour faire remonter le cours de l'or noir ainsi qu'une dispute à propos d'un gisement iranien. Les spécialistes ne voient aucune raison pour que la tendance s'inverse dans un proche avenir, d'autant que Rosneft s'apprête à acheter la compagnie indienne Essar Oil, spécialisée dans la raffinerie.

Certes, les fondamentaux géographiques - éloignement, Pamir (P) et Himalaya (H), Pakistan (Pak) - empêcheront durablement la Russie de devenir le principal fournisseur du pays de Krishna, du moins en pétrole (pour le gaz, c'est une autre affaire) :

 

5. Eurasia Energetica 2.jpg

 

Aucun problème de cet ordre entre Moscou et Pékin, dont la lune de miel énergétique ne connaît aucun nuage d'autant qu'elle se couple au méga-projet chinois de nouvelles Routes de la Soie.

Russes et Saoudiens se tirent toujours la bourre pour la place de fournisseur n°1 de l'insatiable dragon, avec en filigrane le futur du pétrodollar donc de la puissance américaine. Le voyage pharaonique du Seoud en mars n'a apparemment pas eu l'effet escompté ; pour le deuxième mois d'affilée, l'ours a surpassé le chameau comme premier pourvoyeur d'or noir dans l'empire du Milieu, avec 1 150 000 barils par jour contre 963 000.

Quant à l'oléoduc Skorovodino-Daqing (en vert sur la carte suivante) inauguré en 2011, il a vu passer depuis sa naissance 100 millions de tonnes, soit environ 400 000 barils par jour. Il fait partie de l'énorme complexe ESPO (East Siberia-Pacific Ocean) qui pourrait bientôt redessiner la carte énergétique de l'Asie orientale avec ses tentacules vers les Corées et le Japon, d'autant que la source a de beaux jours devant elle.

 

6. Eurasia Energetica 3.jpg

 

Au passage, relevons l'importance stratégique absolument majeure qu'est en train d'acquérir l'Asie du Nord-est, point sur lequel nous reviendrons prochainement.

Enfin, de l'autre côté de l'échiquier eurasiatique, les livraisons de Gazprom à la Turquie ont également bondi de 26% pour atteindre plus de 10 Mds de m3 sur les quatre premiers mois de l'année. Comme ses compères européens qu'il exècre pourtant, le sultan devient chaque jour plus dépendant de l'or bleu russe. Et dire que le Turk Stream, dont la construction vient de débuter, n'est même pas encore en service.

Source : http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2017/05/eurasia-energ...

 

2. Pipeline blyue x.gif

 

Grande-Bretagne: l’auteur présumé de l’attentat de Manchester était proche des services de renseignement britanniques

Strategika 51 23 mai 2017

 

7. famille-abadi.JPG

 

Contrairement à ce que rapportent les médias, les parents de Selman Abidi ou Labidi, l’auteur présumé de l’attentat suicide de Manchester, ne sont pas des réfugiés mais des personnes ayant bénéficié d’un des nombreux programmes spéciaux de protection des services des renseignements britanniques. 

Selman este né de parents libyens à Manchester en 1994. 

Son père, Ramadan Abidi, était un officier de rang intermédiaire dans les services de renseignement libyens avant d’être recruté par les Britanniques. 

Sa couverture aurait été grillée de façon accidentelle par un proche de sa femme, Samia Tebbal, peu de temps après l’échec d’un vaste complot au sein de l’Armée libyenne visant l’assassinat de Mouammar Kadhafi. 

Cet énième complot visant Kadhafi avait non seulement déclenché l’une des plus vastes purges au sein des services de sécurité mais la dissolution des forces armées libyennes, remplacées par ce que Kadhafi appelait « le peuple armé » ou « le peuple en armes ». Un concept vaguement inspiré des systèmes suisse et suédois en ce qui concerne la logistique de défense qui s’avérera fatal en 2011, lorsque la Libye sera attaquée par l’OTAN.

Ce sont les services secrets britanniques qui se chargèrent de la fuite ou exfiltration de la famille Abidi de Libye. 

Officiellement, les Abidi ont fui la « dictature » de Kadhafi pour se réfugier en Angleterre. 

Les Abidi ont été d’abord installés à Londres avant de déménager dans une banlieue au sud de Manchester oú ils résident toujours depuis plus d’une décennie. 

Comme de nombreux jeunes des banlieues des grandes villes européennes, Selman a grandi sans repères fixes et a affiché un enthousiasme particulier vis à vis de ce que l’on appelle le « Printemps Arabe » au point de vouloir rejoindre les rebelles libyens. Cela a naturellement attiré très vite l’attention des renseignements britanniques chargés de prospecter les banlieues à la recherche de candidats prêts à se sacrifier au combat contre les ennemis de Sa Majesté au nom d’Allah. 

L’attentat suicide ayant frappé un concert de pop à Manchester à fait 22 morts et 50 blessés selon un bilan diffusé ces dernières heures. 

La police britannique a très vite révélé l’identité de l’auteur présumé de cet attentat. Ce qui laisse à penser que ce dernier était non seulement connu mais sous supervision par des agents traitants issus du même milieu que son entourage immédiat. 

Ces détails n’ont été diffusés par aucun grand media européen et ils ne le seront sans doute jamais. Raison d’État oblige.

Source : https://strategika51.wordpress.com/2017/05/23/grande-bret...

 

2. Pipeline blyue x.gif

 

Une visite s’impose :

0. freccia nera piccola x.GIF

https://strategika51.wordpress.com/

 

2. Pipeline blyue x.gif

 

Ce qu’en dit le Réseau Voltaire :

Manchester, le MI6, Al-Qaïda, Daesh et les Abedi

Réseau Voltaire24 mai 2017

 

8. Abedi.jpg

 

Selon Scotland Yard, l’attentat contre les spectateurs du concert d’Ariana Grande à l’Arena de Manchester, le 22 mai 2017, a été commis par Salman Abedi, dont on a heureusement trouvé une carte bancaire dans la poche du cadavre déchiqueté du « terroriste ».tongue-out

Cet attentat est généralement interprété comme la preuve que le Royaume-Uni n’est pas impliqué dans le terrorisme international et qu’au contraire, il en est une victime.

Salman Abedi est né au Royaume-Uni d’une famille d’immigrés libyens. Il s’est rendu plusieurs fois en Libye au cours des derniers mois, avec ou sans son père.

Ce dernier, chez qui il vivait, Ramadan Abedi, est un ancien officier des services de Renseignement libyens. Il était spécialisé dans la surveillance de la mouvance islamiste, mais deux décennies plus tard n’a pas observé que son fils avait rejoint Daesh.

En 1992, Ramadan Abedi fut retourné par le MI6 britannique et participa à un complot de la Couronne visant à assassiner Mouamar Kadhafi. L’opération ayant été éventée, il fut exfiltré par le MI6 et transféré au Royaume-Uni où il obtint l’asile politique. Il se fixa en 1999 à Whalley Range (sud de Manchester) où réside la petite communauté islamiste libyenne du Royaume-Uni.

Lire la suite…

Source : http://www.voltairenet.org/article196454.html

 

2. Pipeline blyue x.gif

Et Peter Koenig…

Malheureusement, c’est en anglais et on n’a plus le temps de vous le traduire :

 

False flag in Manchester ?

0. freccia nera piccola x.GIF

http://www.informationclearinghouse.info/47129.htm 

 

En (très, très) résumé : 

False flag. Il répond oui à sa question.

Comme d’habitude, juste avant des élections.

Et pourquoi l’identité de l’exécutant présumé a-t-elle été d’abord révélée par des officiels US ? Il n’y avait personne pour le faire en Angleterre ?

Ceci est dans la droite ligne des attentats en France et pour les mêmes raisons : permettre un renforcement de la police, un déploiement militaire contre les civils, un pas de plus vers la loi martiale, également à la française.

Et… assurer la réélection de Frau Merkel.

 

2. Pipeline blyue x.gif

 

Historique : Au Vénézuéla, le président convoque une Assemblée Constituante, dont un tiers des constituants seront issus de la « société civile »

Raphaël Berland – Cercle des Volontaires 24 mai 2017

 

9. Con la Constituyenta.jpg

 

Le président vénézuélien Nicolas Maduro avait annoncé au début du mois qu’il convoquerait une Assemblée Constituante pour la rédaction d’une nouvelle constitution qui remplacera celle de 1999. Dans cette annonce, Maduro prévoyait que la moitié des citoyens constituants seraient issus de la « société civile ». Il vient d’annoncer ce mardi que ce seront finalement 176 des 500 constituants (soit un tiers environ) qui seront ainsi désignés par des groupes sociaux (notamment des organisations syndicales, indigènes, ainsi que les fameuses « missions » initiées par Hugo Chavez).

Les 324 autres constituants seront élus au scrutin direct, selon un système territorial se basant sur les circonscriptions municipales. Depuis plusieurs mois, l’opposition de droite rejette en bloc tout projet de Constituante sauce Chavez. En marge des manifestations contre (et pour), plus de 50 personnes ont été tuées.

Certaines puissances étrangères en ont-elles profité pour jeter de l’huile sur le feu ? (Pourquoi tous les regardent se tournent-ils vers les États-Unis ?)

En tout cas, l’idée d’une Constituante Citoyenne fait son chemin sur Terre. Même s’il est bien triste qu’au Vénézuéla, cela se fasse dans un contexte de violence, la progression dans les consciences et sur tous les continents de la nécessité d’une Constituante Citoyenne ne peut que nous réjouir. Bien sûr, cette assemblée ne sera pas tirée au sort, ce qui pourrait décevoir certains d’entre nous, mais il faut méditer sur la notion de Kaizen (qui veut dire grosso modo « la technique des petits pas », en japonais).

Source : http://www.cercledesvolontaires.fr/2017/05/24/historique-...

 

2. Pipeline blyue x.gif

 

S’agit-il de soutien fraternel entre peuples ou de protection d’un actif en voie d’acquisition ? Qu’importe ? Nicolás Madúro, dans des conditions effroyables, et Vladimir Poutine pratiquent ensemble « l’art du possible ».

 

Maduro n’est pas seul – Poutine le rejoint

Oscar Fortin – Réseau international20 mai 2017

 

10. poutine-maduro.jpg

 

Les dernières déclarations du président Poutine relatives au conflit interne qui s’accentue entre le gouvernement légitime de Nicolas Maduro et une opposition de plus en plus violente ont de quoi faire réfléchir les alliés régionaux de cette opposition qui souhaiteraient bien une intervention militaire. Déjà, en mars 2015, la Russie avait répondu oui à la requête du gouvernement vénézuélien contre lequel le président étasunien d’alors, Barack Obama, avait déclaré comme une menace à la sécurité nationale des États-Unis. Une déclaration qui l’autorisait, pratiquement, à intervenir militairement au Venezuela.

Cette fois-ci, cette intervention du Président de Russie auprès du gouvernement vénézuélien revêt un caractère tout particulier. Celle-ci se réalise la journée même où le président de Colombie, Manuel Santos, est à la Maison-Blanche en compagnie de son homologue étasunien, Donald Trump. Au nombre des sujets abordés figure celui du Venezuela, présenté comme une tragédie humaine sous la gouverne d’un régime politique qui se révèle être un véritable fiasco. Bien que riche en pétrole et minerais, sa population vit dans la famine. Il faut s’unir, disent-ils, pour sortir le peuple vénézuélien de cette misère humaine. Rien n’est dit, évidemment, de cet acharnement pour renverser ce régime depuis le jour où il a vu le jour.

Lire la suite…

Source : http://reseauinternational.net/maduro-nest-pas-seul-pouti...

 

2. Pipeline blyue x.gif

 

Mais Vladimir Poutine est également capable de provoquer, quoiqu’indirectement, une franche rigolade.  Bref, voilà ce qui arrive quand on a été éduqué dans une de ces grandes écoles privées de la libre Amérique…

 

Poutine et les « minarets du Kremlin »

 

Dans le cadre de la campagne lancée depuis longtemps par MM. Rosenstein et Mueller (et accessoirement Comey) du FBI pour provoquer un regime change dans leur propre pays en renversant un président des États-Unis à défaut d’avoir réussi à dévisser un président syrien, un petit génie de la comm factieuse a imaginé une de ces couvertures (vraiment très nombreuses) dont Time Magazine a le secret, dont la vocation est de provoquer la panique dans le troupeau des dociles et impressionnables citoyens US.

D’où les « minarets du Kremlin ». Tout le monde ne sait-il pas en effet que la Russie est un pays peuplé de soviétiques au couteau entre les dents et d’islamistes décapiteurs au sabre recourbé sous le bras ?

 

11. Putin's influence over trump.jpg

Page intérieure et couverture de Time, 29 mai 2017

 

Fier comme Artaban, et peut-être rêvant d’une prime de fin d’année exceptionnelle pour services rendus, le patriote du pixel n’a pu résister à la tentation de montrer comment il s’y était pris, par une petite vidéo postée sur sa page Fessebook, s’ouvrant sur une Maison Blanche aussi vierge qu’immaculée…

 

12. Maison Blan,che Time.jpg

 

… que l’on voit en quelques secondes se couvrir d’une coulée de peinture rouge, évidemment du sang (fan de Wajda ?), et du toit de laquelle on voit surgir, comme diables d’une boîte, en guise de « minarets », les tours bulbeuses de Saint Basile, d’où Vlad l’Empaleur, de la fenêtre de son bureau, appelle tous les soirs à la prière ses terroristes tournés vers La Mecque.

Bon, Saint Basile est une cathédrale chrétienne du XVIe siècle et le Kremlin un bâtiment civil du XVIIIe, mais les deux sont bien à Moscou, oui ou merde ? On ne va quand même pas chipoter pour des détails qui n’intéressent que ces ploucs.

Un internaute facétieux (il en reste quelques-uns – mais comment font-ils ? – dans ce pays abandonné des dieux) a aussitôt entrepris de « corriger » la vidéo du Michel Ange des merdias.

 


 

за твое здоровье !

 

 Théroigne

 

2. Pipeline blyue x.gif

 

Est-il besoin de préciser que ceci concerne directement la France ?

Le régime algérien au bord de l’effondrement. Un ancien ministre au Trésor accuse…

 

15.  Benouari.JPG

Ali Benouari, ancien ministre au Trésor (1991-92)

 

Dans une tribune libre publiée par le site algérien CNP News, Ali Benouari, ancien ministre au Trésor (1991-92) et fondateur du parti Nida El Watan (Appel de la Patrie), prédit l’effondrement du régime algérien en 2019, « dont les conséquences s’étendront bien au-delà des frontières du pays ».

Extrait : « La responsabilité particulière de la France », par Ali Benouari (revue de presse : CNP News – 17/5/17)*

La France a, dans le désastre annoncé, une responsabilité particulière, qui est d’avoir cautionné et couvé les dirigeants incompétents qui gouvernent le pays depuis son indépendance.

Le carrousel de politiciens français qui défilent à Alger, à la veille de chaque élection française (Juppé et Hidalgo, Valls et Macron sont les derniers en date), sonne comme une insulte au peuple algérien comme au peuple de France. Mais Personne n’est plus dupe du manège.

Lire la suite…

Source : http://www.france-irak-actualite.com/2017/05/le-regime-al...

 

2. Pipeline blyue x.gif

 

Le Saker poursuit sa republication :

 

Histoire de la prise du contrôle des États-Unis par les néo-cons (2/4)

Paul Fitzgerald et Elizabeth Gould The Saker10 mai 2017

 

16. Pulitzer & Hearst - yellow kids.jpg

Pulitzer & Hearst « Yellow kids »

 

La plupart des Américains extérieurs aux cercles politiques de Washington ne connaissent pas le Groupe B, d’où il est venu, ni ce qu’il a fait, ni ne sont conscients de ses racines dans la Quatrième Internationale, l’aile trotskyste de l’Internationale communiste. Lawrence J. Korb, chercheur principal au Center for American Progress (Centre pour le progrès américain) et secrétaire adjoint à la Défense de 1981 à 1985, a attribué au Groupe B l’échec du renseignement représenté par le 9/11, et a déclaré ce qui suit, dans un article de 2004 pour le Los Angeles Times.

 

« Les racines du problème remontent au 6 mai 1976, lorsque le directeur de la CIA, George H.W. Bush, a créé le premier groupe B. […] Le concept d’une « analyse concurrentielle » des données, réalisée par une équipe alternative, avait suscité l’opposition de William Colby, le prédécesseur de Bush à la direction de la CIA et professionnel de carrière. […] Bien que le rapport du Groupe B ait contenu peu de données factuelles, il a été reçu avec enthousiasme par des groupes conservateurs comme le Committee on the Present Danger (Comité sur le danger actuel). Mais le rapport s’est révélé grossièrement inexact. […] Le Groupe B avait raison sur un point. L’estimation de la CIA était en effet erronée. Mais elle était erronée dans l’autre sens. »

Lire la suite…

Source : http://lesakerfrancophone.fr/lhistoire-de-la-prise-de-con...

Voir la 1ère Partie : http://lesakerfrancophone.fr/lhistoire-de-la-prise-de-con...

 

2. Pipeline blyue x.gif

 

Pour que jamais il ne leur soit permis d’oublier ce qu’ils ont fait :

Bombardements de la Serbie par l’OTAN en 1999

Nemanja Trbojevic23 mai 2017

 

17. Nemanja Trbojevic.jpg

 

Ceci est un documentaire consacré à la vie des gens pendant les bombardements de la Serbie en 1999. Il s’agissait, à l’origine, d’un projet scolaire, mais j’ai ensuite décidé de l’étoffer pour tenter de sensibiliser le public à ce sujet. J’ai évidemment été très limité pour les interviews, puisque j’habite au Canada, mais j’ai raconté l’histoire le mieux possible.

 


 

Mes vifs remerciements à tous ceux qui m’ont aidé.

Mes remerciements aussi à RT, AP Archive, RTS et Cultures de Résistance pour le matériau qu’ils m’ont permis d’utiliser.

Commentaire :

Dusan Petrinjac

Musique :

Tomasz Bednarcyzk – Night
Sergey Cheremisi – Labyrinth
Knights Amore – The Path of Irreversible Scars
Savior – Nanina Uspavanka
Savior – Rasti Rasti

Ceci est une entreprise sans but lucratif

Contacts :

Gmail : ntphoto.videography@gmail.com
Facebook : https://www.facebook.com/nemanja.trbo…
IMDb : http://www.imdb.com/title/tt5667978/?…

TOUS DROITS RÉSERVÉS.

Source : Nemanja Trbojevic

Via : http://arretsurinfo.ch/video-nato-bombing-of-serbia-1999/

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

2. Pipeline blyue x.gif

 

Dernière minute : Brésil

 

Chacun son tour…

Au Brésil, les manifestations contre Michel Temer se multiplient et deviennent de plus en plus violentes, affectant pour l’instant seize régions du pays. Elles sont devenues très violentes et quotidiennes à Sao Paulo, à Rio de Janeiro et à Brazilia.

Ce jeudi, la Bourse a chuté de 10% et les transactions ont dû être interrompues pendant une heure. Le real brésilien est au plus bas depuis la crise financière internationale de 2008 (3,38 pour 1 US$). Les deux géants Banco Itaú et Petrobras viennent de perdre 26 milliards (7,7 milliards d’US$). Sur fond de scandale à la corruption qui prend des proportions historiques.

On se rappelle que, pour se débarrasser de Dilma Roussef par un tour de passe-passe parlementaire, Temer (& C°) avait accusé la présidente de corruption, sans avoir jamais produit aucune preuve (Opération Lava Jato), et n’avait réussi à l’évincer que grâce au soutien d’un certain nombre de parlementaires (pour le coup véritablement achetés).

Le scandale actuel est si énorme que même ceux-là le lâchent. Il a contre lui tout le pays, la justice, l’establishment politique, ne dispose d’aucun parti mobilisable et ne peut plus compter que sur une poignée de groupes supranationaux évidemment très puissants.

Engagé dans une campagne de privatisations à grande échelle, Temer nie toute corruption et refuse de démissionner.

Un des plus gros exportateurs de viande de bœuf du monde, capitaliste de premier plan au Brésil, en train de témoigner contre lui, vient de produire l’enregistrement d’une conversation où se débattait le montant (jugé phénoménal) d’un pot de vin réclamé « pour faire taire un témoin gênant » (chantage ?).

Et toujours, Temer nie.

La certitude générale est que ses jours sont comptés. RT a interrogé là-dessus James Petras, de l’université de Binghamton (USA), et Francisco Dominguez, qui dirige le département des études latino-américaines à l’université du Middlesex (UK).

 

Temer au bord de la destitution sur fond de corruption et d’obstruction à la justice

Les rats quittent le navire – La Bourse chute de 10%

RT – 25 mai 2017

 

13. Temer.jpg

 

 « Le propriétaire d’une des plus grosses entreprises d’exportation de viande de bœuf dans le monde est en train de témoigner contre le président du Brésil, Michel Temer, et ceci montre bien le niveau qu’a atteint l’insatisfaction publique » dit James Petras, de l’université de Binghamton.

 

La capitale du Brésil est en ce moment la proie de troubles violents, avec la police utilisant des gaz lacrymogèbnes, des balles de caoutchouc et des jets de poivre pour disperser les manifestants.

La cause de ces débordements est la politique de l’actuel président Michel Temer, au pouvoir depuis le coup d’État de l’été dernier qui a renversé la présidente élue Dilma Roussef.

Ses principales promesses avaient été de combattre la corruption et d’améliorer la situation économique en difficulté du Brésil. Mais l’économie n’arrête pas de se dégrader et la corruption a échappé à tout contrôle.

Le mécontentement public a éclaté la semaine dernière, quand Temerr s’est retrouvé personnellement au centre d’une importante affaire de corruption.

 

RT – Beaucoup de gens, au Brésil, réclament la destitution du président Temer. Cela a-t-il des chances de se produire ?

James Petras – Je pense que c’est très probable. C’est une question de temps, quelque chose entre quelques semaines et quelques mois, mais Temer est en route pour la sortie. Selon l’opinion de la plupart des gens, il s’est emparé illégalement du pouvoir. Il l’a pris en faisant destituer la présidente élue. Il est embarqué dans une offensive de privatisations tous azimuts qui lui aliène les nationalistes. Le chômage a doublé au cours des quatre derniers mois. Il est profondément impliqué dans des scandales de corruption qui touchent aussi plusieurs ministres de son gouvernement, ses plus proches soutiens au Congrès. Je pense que la combinaison des problèmes de corruption, des problèmes sociaux, à commencer par le chômage, des problèmes économiques, et le fait qu’il ne soit pas un président élu, sans oublier qu’il a été capable de manipuler le Congrès pour obtenir la destitution de Dilma Roussef, je pense que tous ces facteurs, ajoutés au scandale de la corruption, ont fini par provoquer un retour de bâton. Je ne pense pas qu’il ait derrière lui plus de 10% de l’électorat.

RT – La semaine dernière, une bande audio a été publiée, où il discutait d’un paiement « pour réduire un témoin au silence » [chantage ? ndt]. Cela a-t-il été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, pour ceux qui veulent qu’il s’en aille ?

James Petras – L’enquête de corruption est en cours. Je crois qu’il faut prendre en compte le fait que le témoin principal a enregistré son entretien avec Temer et que la personne concernée est un des plus importants capitalistes du pays, qui dirige une entreprise d’exportation de viande de bœuf d’une importance mondiale. Le fait qu’il témoigne contre Temer sur base de son expérience personnelle pèse lourdement. Le fait que beaucoup des plus ardents soutiens de Temer sont en train de sauter du navire et qu’il n’a pas de véritable parti en dehors du cercle étroit de ses familiers pèse aussi très lourd. Je crois que c’est, pour lui, la fin de la route. Je crois qu’il tient encore parce qu’il dispose du soutien de grands groupes financiers internationaux… il a pour lui beaucoup des membres de la classe riche impliquée dans les opérations de Bourse, mais il n’a personne d’autre. Je pense que cela ne suffit pas pour se maintenir au pouvoir. Plus tôt il s’en rendra compte, plus tôt on pourra se tourner vers ce qui remplacera Temer, et là, ce sera une bataille avec le Congrès, où les forces conservatrices ont la majorité. À moins qu’elles ne s’ouvrent à une nouvelle élection, auquel cas, le centre-gauche, le Parti des Travailleurs, peut avoir une forte chance de faire élire un nouveau président.

2. Pipeline blyue x.gif

 

La Bourse a fermé, après que l’Index ait plongé de 10%. RT a interrogé le Dr. Francisco Dominguez, qui dirige les Études latino-américaines à l’université du Middlesex.

 

RT – Beaucoup de monde au Brésil réclame la destitution du président Temer. Est-ce envisageable et comment ?

Francisco Dominguez – Le gouvernement est en train d’imploser et le niveau de corruption est tout simplement incroyable. Les Brésiliens sont terriblement en colère. On leur a volé leur droit électoral en destituant, par un coup d’État, la présidente qu’ils avaient élue. Les gens qui avaient destitué Dilma Roussef en prétendant combattre la corruption sont eux-mêmes absolument corrompus. Le niveau de corruption a véritablement atteint des niveaux incroyables. Les gens de l’entourage de Temer, tous, y compris Aecio Neves, le candidat qui avait disputé la présidence à Dilma Roussef, sont eux-mêmes au centre d’une grave affaire de corruption. Des gens sont arrêtés, des gens sont emprisonnés et les sommes d’argent évoquées par les médias ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Il y a peu de chance pour que le gouvernement survive, violences ou pas violences. Le mouvement de protestation gagne tous les jours en puissance, et les gens, cette fois, ne se satisferont de rien d’autre que de nouvelles élections. Directes.

Source : https://www.rt.com/op-edge/389714-economy-curruption-braz...

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

 

2. Pipeline blyue x.gif

 

Manifestations simultanées dans seize régions du Brésil


 

Les manifestants mettent le feu au ministère de l’Agriculture

  

L’armée appelée en renfort pour protéger les bâtiments gouvernementaux


 

Affrontements entre police et manifestants devant l’Assemblée Législative de Rio de Janeiro


 

Brazilia : la police montée fonce dans les manifestants


 

Et, cette fois, il s’agit vraiment de manifestations spontanées : Soros n’y est pour rien

 

2. Pipeline blyue x.gif

 

 

 

Mis en ligne le  26 mai 2017

 

 

 

 

20:50 Écrit par Theroigne dans Actualité, Général, Loisirs, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/05/2017

QUI SERA LE DE GAULLE DE L'EUROPE ?

1. palestine-fishers.JPG

 Pêcheurs palestiniens coulés par un bâtiment de guerre israélien

 

 

2. titre_manuel.GIF

3. Manuel de Diéguez.JPG

 

Qui sera le de Gaulle de l’Europe ?

 

1 - La présidence d'Emmanuel Macron : doutes et espoirs
2 - À la croisée des chemins
3 - L'occupation éternelle, fruit d'une gratitude éternelle

 

1 - La présidence d'Emmanuel Macron : doutes et espoirs

À quelque chose malheur est bon : la maturation politique du peuple français connaîtra nécessairement une accélération foudroyante du seul fait que l'apparence d'un réveil économique signifiera à chaque pas la pérennisation du joug de l'OTAN et de son bras droit, à savoir l'américanisation systématique du monde. De toute façon, un américanophile à la tête de la France pourrait en venir à démontrer aux yeux de la majorité de la population, qu'un homme d'État européen ne saurait se libérer définitivement de ses liens antérieurs avec la banque Rothschild. Cette situation conduira les vrais Européens à comprendre que, sans l'aide de la Russie, jamais aucune force politique ne pourra aider l'Europe à retrouver sa souveraineté.

L'intermède Emmanuel Macron est nécessairement un temps mort, un passage à vide vers une Europe enfin délivrée de sa mise sous la tutelle de l'OTAN. Certes, Georges Pompidou portait, lui aussi, les stigmates du joug américain. Mais à son époque, l'Angleterre ne nourrissait qu'une seule ambition, celle d'interdire l'unification politique de l'Europe face à ses rivages. Mais les Iles britanniques de ce temps-là n'étaient encore que les héritières d'une histoire marquée du sceau de l'empire romain et des ambitions successives de Domitien, d'Agricola, de Claude, de Charles-Quint, de Napoléon et de Hitler.

Aujourd'hui, le problème est fort différent : c'est de la vassalisation sans retour d'un continent qu'il s'agit. Et c'est de cette histoire-là de l'Europe que la présidence d'Emmanuel Macron pourrait n'être qu'un incident de parcours et, dans le même temps, l'occasion d'une prise de conscience décisive d'un peuple français.

Peut-être fallait-il cette apparence de calme plat pour que l'histoire réelle nous montre son vrai visage, qu'elle dissipe les brumes d'un Vieux Monde placé sous tutelle et qu'elle brise les chaînes du traité de Lisbonne.

 

2 - A la croisée des chemins

Dans la République, Platon a soulevé une question dont l'actualité se réenflamme de siècle en siècle, celle de savoir comment la lucidité politique d'une nation s'éteint après une grande défaite et pourquoi il faut attendre au moins deux générations pour qu'une jeunesse nouvelle observe de nouveau le monde avec des yeux dessillés.

Si Platon remontait de l'Érèbe, il nous expliquerait comment et pourquoi, par exemple, la génération de Marine Le Pen, née au cours des années 1970 se trouve encore empêchée d'observer la loupe à l'œil les moyens par lesquels s'opère l'expansion militaire mondiale de l'empire militaire américain. Platon ressuscité répondrait à la question de savoir si la génération de Mme Marion Maréchal née seulement vingt-cinq plus tard pourrait déclencher un retour mondial de l'Europe à la lucidité et à une sortie de l'assoupissement actuel.

Mais Platon n'avait pas prévu qu'une machinerie omnipotente et omniprésente permettrait à un empire étranger de façonner l'opinion publique. Il est donc fort possible aujourd'hui de dire que l'heure n'a pas encore sonné pour une sortie de de l'ensommeillement des esprits. Car, pour cela, il faudrait que la victoire de 1945 de l'empire militaire mondial des États-Unis d'Amérique fût interprétée comme une défaite, peut-être mortelle, de la civilisation occidentale.

Telle était la vision du Général de Gaulle.

Certes, quand Emmanuel Macron précise qu'il ne suffit pas de proclamer la primauté absolue de défendre les intérêts supérieurs de la France, mais qu'il s'agit de les défendre partout, sait-il que ce partout est décisif - le Général disait "tous azimuts" - et qu'il lui appartient désormais soit d'incarner le de Gaulle du XXIe siècle, soit de passer, comme une ombre fugitive, sur l'écran des siècles qu'on appelle l'histoire ?

 

3 - L'occupation éternelle, fruit d'une gratitude éternelle

Hélas, le partout du Président Macron semble se révéler à géométrie variable, car la question de fond à poser n'est autre que celle de savoir si l'empire américain s'incrustera à jamais en Europe sous la chape de plomb du Pentagone

Or, la rencontre entre la France et l'Allemagne du 15 mai 2017 n'a, du moins officiellement, en rien abordé cette question. Cependant, Paris et Berlin se sont exprimés dans leurs langues respectives et non en anglais. Mais, lors de ce sommet franco-allemand, on n'a pas vu paraître une ombre de résurrection d'un véritable nationalisme alors que, sans la lecture de la République de Platon, la géopolitique actuelle n'est pas déchiffrable.

Et pourtant, une lueur semble commencer d'éclairer tout le paysage: alors que, depuis le XVIIIe siècle l'Europe semblait s'inscrire dans la postérité de la raison voltairienne du Siècle des Lumières, un autre chemin pose les jalons d'un retour secret, mais puissant, au "connais-toi" socratique. Car, à la suite de la parution en 1859 de L'Évolution des espèces de Darwin, il n'est plus possible de nier que l'homme soit un animal d'une espèce particulière et que l'avenir nous impose de découvrir la nosologie spécifique d'Adam.

Or, cette animalité-là est de type onirique: l'homme est une bête que ses songeries transportent irrésistiblement dans des mondes imaginaires. De plus, il les croit plus réels que le monde livré à ses cinq sens. Le Théétète de Platon se demandait déjà ce qu'est la science en tant que telle si l'âme de toute science se cache nécessairement dans une logique et une rationalité trans-sensorielles.

La France peut-elle continuer de s'avancer sur les quatre tapis rouges de la Grandeur, de la Folie et de la Noblesse de l'humanité que sont la Liberté, l'Égalité, la Fraternité et la Justice s'il lui est interdit d'observer comment l'empire américain s'y prend pour ficeler une à une les nations européennes au traité de Lisbonne ?

Il s'agit donc de savoir dans quel imaginaire politique baignent les Français. Vivent-ils toujours dans la croyance "qu'ils nous ont délivrés" et que nous devons aux Américains une soumission éternelle ?

Ou bien les Français finiront-ils par acquérir la lucidité d'un Général de Gaulle qui voyait clairement que l'occupation militaire de l'Europe portait le sceau de l'expansion classique d'un empire.

26 mai 2017.

 

16. WreckingBall_Change x.gif

Source : http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/tstmagic/1024...

 

4. Palestine flag map 2 xx.GIF

Palestine

Grève de la faim solidaire

5. palestinian-hunger-strike-2.gif

 

Un appel a été lancé pour une journée internationale de grève de la faim ce jeudi 25 mai, étant donné la situation des prisonniers palestiniens qui sont en danger de mort, à leur 36ème jour de grève de la faim.

Plus d’une centaine d’entre eux ont dû être transportés à l’hôpital. Certains ont arrêté de boire, en signe de protestation contre leurs conditions de détention. Nos gouvernements et les grandes institutions gardant le silence, nous devons agir avec tous les moyens à notre disposition.

Ce jeudi 25 mai, qui est férié dans plusieurs pays, nous devons massivement investir les places publiques pour jeûner collectivement et dire pourquoi. Montrons notre capacité à nous coordonner, comme le font les prisonniers palestiniens, et faisons honte ensemble aux barbares et aux lâches !

Plusieurs villes ont déjà transmis leur point de rendez-vous pour un jeûne collectif en place publique ce jeudi 25 mai, en soutien aux prisonniers politiques palestiniens.

Participons massivement à cette action ! 

 

  • FRANCE :

PARIS : À partir de 9 H du matin place de la République

MARSEILLE : À partir de 9 H sur le Vieux Port

LYON : À partir de 9 H Place de la République

ALBERTVILLE : À Partir de 9 H Place de l’Europe

NÎMES : À partir de 9 H jusqu’à 19 H Avenue Feuchères

SAINT-ÉTIENNE : de 9h00 à 20h00, Place du Peuple

MONTPELLIER : En attente du RV

 

  • BERLIN

À partir de 9 H : Brandenburger Tor (Porte de Brandebourg)

 

  • WASHINGTON

À partir de 9 H en face de la Maison Blanche

 

  • VICTORIA au Canada

RV au début de l’Anti-Kinder Morgan March, Mile Zero à Victoria.

http://www.caiavictoria.ca

 

  • BRATISLAVA en Slovaquie

À partir de 9 H dans le centre ville

https://www.facebook.com/events/147557129118628

 

  • BRUXELLES: en attente du RV

https://www.facebook.com/events/1855744471341837/?ti=cl

 

5 bis. free-hunger-791x1024.jpg

 

MERCI DE TRANSMETTRE à samidoun@outlook.com et à info@europalestine.com vos rendez-vous dans les autres villes.

Venez jeudi matin sur toutes les places avec vos pancartes manuscrites expliquant pourquoi vous êtes en grève de la faim. Venez sans avoir pris de petit-déjeuner.

 

4. Palestine flag map 2 xx.GIF

 

6. Bannière Secoours Rouge.jpg

 

Palestine : Des dizaines de blessés dans des manifestations de soutien aux prisonniers grévistes de la faim

Secours Rouge International19 mai 2017

 

7. Soutien Palestine grévistes.jpg

Évacuation d’un blessé aux manifestations de vendredi.

 

Des milliers de personnes ont manifesté en différents points de Cisjordanie, occupée depuis 1967 par l’armée israélienne, et près de la barrière de sécurité qui enferme hermétiquement la bande de Gaza, en soutien aux centaines de prisonniers en grève de la faim dans les prisons israéliennes depuis le 17 avril pour obtenir de moins mauvaises conditions de détention. Des dizaines de manifestants ont été blessés par des tirs de gaz lacrymogène, de projectiles en caoutchouc et de balles réelles.

Des centaines de Gazaouis brandissant des drapeaux palestiniens ont marché aujourd’hui vendredi en direction de la barrière et commencé à jeter des pierres et à brûler des pneus. Le ministère de la Santé a fait état de huit blessés par balles et d’une trentaine de personnes intoxiquées par le gaz lacrymogène. Environ 1.500 personnes ont manifesté à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, et des affrontements ont été rapportés dans plusieurs autres villes et villages du territoire.

Voir le dossier : Monde arabe et Iran avec les tags: Palestine - Manifestation - Nos sources

Source : https://secoursrouge.org/Palestine-Des-dizaines-de-blesse...

 

4. Palestine flag map 2 xx.GIF

 

Palestine : Les forces d’occupation blessent de nombreux Palestiniens dont un enfant

Secours Rouge International22 mai 2017

 

8. 22 manifeestants blessés dimanche.jpg

22 manifestants blessés dimanche

 

Un enfant palestinien âgé de sept ans a été grièvement blessé à la tête, dimanche, par une grenade assourdissante lancée par l’armée israélienne lors d’affrontements dans le sud de la Cisjordanie occupée. L’enfant a été touché à la tête par une grenade assourdissante, dans le village d’al-Khidhr, à l’ouest de la ville de Bethléem, dans le sud de la Cisjordanie occupée, alors que des affrontements se déroulaient entre des jeunes Palestiniens et une unité de l’armée israélienne dans la rue principale du village. Les forces d’occupation ont fait usage de balles en caoutchouc, de grenades lacrymogènes et assourdissantes.

A Jericho, 22 manifestants palestiniens ont été blessés par les forces d’occupation : 8 par des tirs de balles en acier-caoutchouc, 11 pour avoir inhalé de trop hautes doses de gaz lacrymogènes. Les militaires israéliens ont tiré sur les ambulances qui évacuaient les blessés. Les affrontements ont commencé lorsque les forces de sécurité sont venues arrêter deux Palestiniens.

 Source : https://secoursrouge.org/Palestine-Les-forces-d-occupatio...

 

4. Palestine flag map 2 xx.GIF

 

Défi « Eau salée »

 

9. Hasbara.gif

 

Soutien mondial aux prisonniers palestiniens en grève de la faim

Traduction : http://sayed7asan.blogspot.fr/

 


 

4. Palestine flag map 2 xx.GIF

Hassan Nasrallah sur la grève de la faim des prisonniers palestiniens

Sayed7asan23 mai 2017

Traduction : http://sayed7asan.blogspot.fr/

 


 

Source : http://sayed7asan.blogspot.fr

 

4. Palestine flag map 2 xx.GIF

 

Pour tout savoir sur ce qui se passe en Palestine, et sur ce qui se passe ailleurs à propos de la Palestine :

 

0. banderole Charleroi.GIF

0. freccia nera piccola x.GIF

http://www.pourlapalestine.be/

 

4. Palestine flag map 2 xx.GIF

 

Prisonniers dans l’Hexagone

 

10. .Prisonniers Hexagone.jpeg

 

Paris : On ignore toujours le lieu de la manifestation annuelle pour réclamer la libération de Georges Ibrahim Abdallah

 

 

11. Georges xx.gif

 

Grève de la faim solidaire à la prison de Lannemezan

 

12. hungerstrike_pppa.jpg

 

Solidaires des prisonniers palestiniens, Georges et ses camarades basques ont jeûné pendant trois jours, accompagnés dans cette grève par plusieurs prisonniers marocains, algériens, tunisiens et autres codétenus.

Source : http://liberonsgeorges.samizdat.net/combats-solidaires/gr...

 

4. Palestine flag map 2 xx.GIF

 

Six écrivains russes écrivent à Macron pour réclamer la mise en liberté de  Carlos :

Aleksandr Prohanov, Igor Molotov, Allemand Sadulaev, Israel Shamir, Andrew Rudalev et Sergey Petrov

Entre la plume et l’enclume – 21 mai 2017

0. freccia nera piccola x.GIF

http://plumenclume.org/blog/253-6-ecrivains-russes-ecrive...

 

 

4. Palestine flag map 2 xx.GIF

 

Peine alourdie en appel pour Jean-Marc Rouillan

Secours Rouge International 19 mai 2017

 

13. Rouillan.jpg

 

L’ancien membre d’Action Directe Jean-Marc Rouillan a été condamné mardi en appel à Paris à dix-huit mois de prison dont dix mois assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve pour apologie du terrorisme, une peine plus lourde qu’en première instance (voir notre article). Aménageable, la peine ferme prononcée n’implique pas un retour en prison pour Rouillan, toujours en liberté conditionnelle depuis 2012 après vingt-quatre années passées en détention.

Le 23 février 2016, interrogé sur les attentats de novembre 2015 à Paris sur une radio associative marseillaise, il avait déclaré que les auteurs des attentats parisiens « se sont battus courageusement », tout en se disant « totalement hostile » à l’idéologie « mortifère » des jihadistes. La cour d’appel n’a pas été aussi loin que le souhaitait l’accusation. Les magistrats ont cependant assorti le sursis avec mise à l’épreuve de conditions draconiennes, en particulier une interdiction pour l’ancien d’Action directe de commenter l’affaire en public. Ils lui demandent également de verser 1.000 euros à l’Association française des victimes du terrorisme, partie civile.

Source : https://secoursrouge.org/France-Peine-alourdie-en-appel-p...

 

À part ça, tout baigne.

 

4. Palestine flag map 2 xx.GIF

En prime

Pour lutter contre le terrorisme on va lutter contre vous

Charles Sannat Insolentiae21 mai 2017

 

14. Insolentiae.JPG

 

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Il y a quelques années de cela, j’écrivais que la seule façon d’être compétitif face à la Chine, qui n’est jamais rien qu’une dictature politique et sociale avec la liberté d’entreprendre et de consommer, il faudrait que les pays occidentaux deviennent à leur tour des dictatures politiques et sociales.

Et que devenons-nous ?

Des dictatures politiques et sociales. Rien de plus. Rien de moins non plus.

Je vais vous montrer et je vous invite à prendre le temps d’aller le voir. Prenez le temps d’étudier ce document de la Commission européenne.

Ils sont démocrates à la Commission européenne. Ils vous demandent même votre avis. Ils font ce que l’on appelle des « consultations » pour faire croire que l’avis des Européens compte. Évidemment, ils s’en fichent bien comme d’une guigne, pourtant il importe que la dictature soit présentée sous les atours d’une démocratie.

N’imaginez pas qu’un site comme Insolentiae soit admis par le système. Pour tout vous dire, un site comme Insolentiae est juste un alibi, un faire-valoir. Comme beaucoup je suis un idiot utile. Je peux exprimer certains points de vue (uniquement dans la limite de tous les sujets qu’il ne faut pas aborder sous peine de procès), et en me laissant faire, le système montre et prouve qu’il est « démocrate », que la liberté de parole existe… Paradoxal, pervers, et remarquablement efficace.

Vous devez vous croire libre. Le pire c’est que cela fonctionne à merveille. Les gens, désormais, confondent la liberté politique et celle de penser avec celle qui consiste à consommer et à avoir le choix entre un iPhone blanc… ou noir !

Lire la suite…

Source : https://insolentiae.com/pour-lutter-contre-le-terrorisme-...

 

Et surtout ne ratez pas l’interview d’Alexandre del Valle par Thierry Ardisson à la fin :

 

 

 

4. Palestine flag map 2 xx.GIF

Ailleurs

Couturière du nouveau spectacle de Roger Waters à Meadowlands Arena East Rutherford (New Jersey) – 21 mai 2017

 

15. Couturière Roger Waters.jpg

Extraits

https://www.jambase.com/article/roger-waters-presents-dre...

 

Pink Floyd a fait bloquer toutes les vidéos pour des raisons de droits d’auteur. On espère que celles-ci y ont échappé.

 

 

4. Palestine flag map 2 xx.GIF

 

 

 

Mis en ligne le 24 mai 2015

 

 

20:20 Écrit par Theroigne dans Actualité, Général, Loisirs, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/05/2017

QU'OPPOSER À LA MONDIALISATION ?

1. china-ship Ancient china discovered america.JPG

 

Qu’opposer à la mondialisation ?

(à ses séquelles et à ses effets secondaires)

 

Ce n’est pas le tout de n’en pas vouloir. Encore faut-il savoir comment la combattre et y être déterminé. Certains le sont. En attendant de pouvoir vous proposer un texte d’Umberto Eco en cours de traduction – qui ne concerne pas que la mondialisation mais qui nous a paru assez important pour que nous nous lancions dans cette entreprise téméraire – nous allons essayer, de temps en temps, de reprendre les articles de ceux qui ont des idées sur la question. Au gré de nos trouvailles. Aujourd’hui, un Pepe Escobar des grands soirs et quelques autres.

 

2. justice immanente xx.gif

 

La Chine élargit sa Route de la soie au monde entier

Pepe Escobar Entelekheia 14 mai 2017

Traduit par Admin

 

3. chinese railway.jpg

Avec le forum international Belt and Road sur la nouvelle Route de la soie chinoise qui démarre ce dimanche à Pékin, la mondialisation prend un sens très différent. Le point sur ce qui signale peut-être le début d’un bouleversement majeur de l’équilibre mondial des grandes puissances.

 

*

Par Pepe Escobar

Paru sur Asia Times sous le titre China widens its Silk Road to the world

Pékin espère que les deux jours de son forum de haut niveau ‘Belt and Road pour la coopération internationale’, qui commence ce dimanche 14, changera la donne de la mondialisation

Venons-en directement au fait. La nouvelle ‘Route de la soie’ chinoise est le seul projet de développement multilatéral de grande échelle que le XXIe siècle ait vu jusqu’à présent.

Il n’y a pas de contrepartie occidentale.

C’est pourquoi les deux jours du forum Belt and Road pour la coopération internationale, qui commence ce dimanche à Pékin, est destiné à poser les nouvelles règles de l’économie mondiale. L’initiative semble prête à basculer en mode Mark II, et à prendre de la vitesse dans ce que Xi a appelé, à Davos en janvier dernier, de la « mondialisation inclusive ».

Les grands concepts de ce plan chinois, toutefois, restent difficiles à traduire. Au début, cette autoroute commerciale trans-asiatique était appelée One Belt, One Road (une ceinture, une route), une traduction littérale du chinois yi dai yi lu. Aujourd’hui, c’est l’Initiative Belt and Road (BRI), mais cela ne marche toujours pas bien en Occident, même si la Chine a tenté d’ajouter quelques tactiques de ‘soft power’ à sa recette en expliquant la Belt and Road aux enfants anglophones.

Je couvre les nouvelles Routes de la soie depuis leur première annonce en 2013. L’idée a vu le jour au Ministère du commerce et s’est ensuite développée comme extension naturelle de la campagne vers l’Ouest – qui était à la base destinée à développer la province occidentale du Xinjiang – lancée en 1999. Le Ministère du commerce insiste aujourd’hui sur le caractère mondial de l’initiative One Belt, One Road, qui n’est pas non plus limitée à la présidence de Xi Jinping.

Lire la suite…

Source : http ://www.entelekheia.fr/la-chine-elargit-sa-route...

 

En espérant que la route de la soie élargie à la planète ne sera pas une autre forme de mondialisation…

 

2. justice immanente xx.gif

 

Cessons d’idolâtrer le numérique !

Il est parfois plus nuisible qu’utile

Jacques BichotCauseur 18 mai 2017

 

4. banksy-street-art-numlérique.jpg

Graff de Banksy à New-York, octobre 2013.

 

Les cyberattaques « sans précédent » se succèdent. Celle qui avait ébranlé toute une partie des États-Unis, en octobre 2016, a provoqué un feu de paille journalistique. Il en ira sans doute de même pour la cyberattaque mondiale qui a fait les gros titres des médias le 15 mai 2017. Mais nous sommes loin d’avoir atteint le maximum de la délinquance informatique : les objets connectés, notamment, offriront dans quelques années des opportunités supplémentaires aux pirates. Imaginons les facilités dont profiteront les opérateurs de « rançongiciels » lorsque nos voitures, nos chauffages, nos appareils ménagers, et les machines dans les entreprises, seront connectés, et qu’il sera possible à des malfaiteurs astucieux de prendre leur contrôle à distance…

 

Dans bien des cas, une perte de temps…

Le « tout numérique » est un engouement « politiquement correct », comme le furent en leur temps le chauffage au charbon et la production d’énergie par les machines à vapeur. Au début d’une révolution technologique, le sentiment du progrès rend peu sensible aux inconvénients que présentent d’une part les nouvelles techniques en elles-mêmes, et d’autre part l’usage maladroit ou volontairement nocif qui en est fait.

À cet égard, la facilité de la délinquance informatique n’est qu’un aspect parmi plusieurs. La mauvaise maîtrise de l’outil est une source de destruction de valeur tout aussi importante. Les administrations, notamment, ont de la difficulté à se doter de logiciels adaptés aux services qu’elles ont à rendre. Pressées par des responsables qui, souvent, n’y connaissent pas grand-chose, les services mettent ou font mettre en place des outils inadaptés, censés faciliter le travail, mais qui en fait se traduisent par des pertes de temps pour les agents et pour les administrés ; le drame qu’ont été les cafouillages informatiques du RSI pour de nombreuses petites entreprises en est un exemple parmi d’autres.

Lire la suite…

Source : http://www.causeur.fr/tout-numerique-cyberattaque-44430.h...

 

2. justice immanente xx.gif

 

La mondialisation…

Ce sont aussi des banques françaises occupées à déposséder des Indiens de leurs terres pour exploiter « globalement » du gaz de schiste qui ne leur a rien demandé.

 

5. Fazites qu'ils....png

6. Je m'appelle Juan.JPG

C’est ici qu’il faut signer :

0. freccia nera piccola x.GIF

http://campagne.amisdelaterre.org/piegeacomptes/ 

 


 

Les Amis de la Terre - Mundo M
47 av. Pasteur
93100 Montreuil
france@amisdelaterre.org
www.amisdelaterre.org

 

2. justice immanente xx.gif

 

À la

7. Logo_Quilombo.gif

 

8. paco.jpg

 

Rencontre avec Paco Ignacio Taibo II

 

PROCHAIN DÉBAT

Le mardi 23 mai 2017 à 19h30

Rencontre avec Paco Ignacio Taibo II, écrivain et historien mexicain, auteur de nombreux ouvrages dont La Bataille de Zacatecas (nada) et 68 (L’échappée), de biographies de Pancho Villa et de Che Guevara (Payot), de romans noirs et de récits historiques (Rivages, Métailié, L’atinoir) // à la librairie Quilombo, 23 rue Voltaire, 75011 Paris (M°Nation ou Rue des boulets).

9. Invitation Paco xxx.gif

 Source : http://www.librairie-quilombo.org/rencontre-avec-paco-ign...

 

2. justice immanente xx.gif

 

Hors cadre

 

Qui s’intéresse encore au Festival de Cannes ?

 

Où sont aujourd’hui la Grace Kelly-d’avant-Rainier de 1955 ? L’elfe-Bardot de 1956 ? Où sont les Gina-Sofia–Claudia faisant assaut d’élégance ? Où est même la Simone Silva de 1954 et les starlettes venues y faire avec ou sans vêtements la chasse au producteur plein de promesses ?

 

10. Grace Kelly Cannes 1955.jpg

11. Bardot Cannes 1956.jpg

12. Gina Sofia Claudia.jpg

13. Simone Silva 1954.jpg

 

La « montée des marches »  du Festival de Cannes est devenue (depuis un an ou deux ?) une espèce de podium surnuméraire pour mannequins non professionnels venus exhiber des horreurs transparentes sur des corps de vampirisées gothiques en sous-vêtements disgracieux. Qui oserait encore parler de sex-appeal ? De grâce ? De charme ? Ou simplement d’esprit dans la chair fût-elle rondelette ? Voire de Marceau s’emberlificotant exprès ou pas dans ses bretelles ?

Cette cuvée 2017 aura vu un pas de plus dans la dégringolade, avec l’apparition de la gent politique, venue y faire du racolage en robe du soir.

 

Internet rhabille la ministre de la Culture israélienne, venue dans une robe polémique à Cannes

 

14. La robe 1.jpg

 

Mme Min Regev, ministre de la Culture israélienne ­– que l’on dit très à la droite de M. Netanyahou (?!?!?!) – a saisi cette occasion réputée culturelle pour s’exhiber dans une vêture irréprochable de décence physique et pleine d’indécence morale. Robe confondue avec une affiche électorale ou publicitaire, où un artiste du dé à coudre israélien avait peint une fresque représentant Jérusalem. Robe-manifeste affirmant sans complexe : « Nous en occupons abusivement la moitié, nous voulons l’autre et nous l’aurons ! ».

Dans cette foire à la pellicule d’où l’art a fui depuis longtemps à moins qu’on ne l’y traîne de force en esclave, Mme Regev est venue parader telle une Verdurin bardée de ses rubis au petit déjeuner, sans avoir l’air de se douter qu’elle allait déclencher un réflexe universel de haut-le-cœur chez des foules pourtant mithridatisées. À moins qu’elle s’en soit doutée et s’en fiche...

On ignore ce qu’escompte faire le gouvernement Netanyahou d’une représentante à ce point contre-productive. Pour ce qui est des foules, de tous bords et de tout poil, elles se sont déchaînées en « refaisant » sur les divers réseaux sociaux la robe malséante. Dont quelques modèles ont atterri dans Google.

 

15. La robe 2..gif

Modèle « Jérusalem au goût du jour »

16. La robe 3. Hanin Majadi.jpg

Modèle « Mur de l’Apartheid »

17. La robe 4.jpeg

Modèle « À feu et à sang »

18. La robe 5.jpg

Modèle « Armée la plus morale du monde »

19. La Robe  6.png

Modèle « Plomb durci »

20. La robe 7  La Paix Maintenant sol. à 2 états.jpg

Modèle « Manif » de l’association israélienne La Paix maintenant, qui en a profité pour annoncer ainsi sa prochaine manifestation en faveur de la solution à deux états.

21. La robe 8. Latuff xxx.gif

Modèle « Tunique de Nessus »

 

Elle commence à être longue, la liste des ministres au féminin qui réussissent à faire regretter le temps où tous étaient des hommes ! Ils ne valaient sûrement pas plus cher, mais cela se voyait moins. Ou la force de l’habitude peut-être…

 

 

2. justice immanente xx.gif

 

 

 

Mis en ligne le 20 mai 2017

 

 

 

18:02 Écrit par Theroigne dans Actualité, Général, Loisirs, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/05/2017

DE LA POÊLE À FRIRE DANS LE FEU !

1. Save the Ocean.JPG

 

De la poêle à frire dans le feu !

 

2. Pan.jpg

 

L’Allemagne et l’OTAN préparent-ils une « répression fasciste » en Europe ?

Peter Koenig – I.C.H. – 16 mai 2017

 

3. germany-nato[1].jpg

 

Pendant que Washington est sens dessus dessous, le limogeage du directeur du FBI Comey par Trump étant salué par certains, condamné par d’autres et mis en question à coups d’insinuations par un troisième groupe de critiques, il semble que le tournant en épingle à cheveux du Donald il y a quelques semaines soit en train de faire long feu et de s’évaporer en un nuage de confusion et de chaos. Et qui sont les bénéficiaires de ce chaos ? Les néocons-siono-démocrates, qui d’autre ?

Trump est-il en train de devenir ou est-il déjà devenu un dictateur de république bananière ? Devra-t-il être traîné devant la justice comme criminel de guerre avec Obama, Bush, Clinton et leurs illustres prédécesseurs, y compris ceux qui ont été les instigateurs de guerres mondiales et de conflits sur la terre entière ces 200 dernières années ? Hélas, il ne reste aucune justice dans les cours de justice internationales d’aujourd’hui. Elles ont toutes été cooptées par les invisibles doigts sanglants qui tirent les ficelles à Washington et à Bruxelles.

Le gouvernement Trump va-t-il s’effondrer sous la pression des néocons et de l’État profond ? Spéculations sans fin, d’où émerge la suggestion que le président si controversé a déjà commis assez d’actes peu conventionnels pour pouvoir être destitué, et le Russia-gate, censé sanctionner l’un d’entre eux, ne veut simplement pas se calmer, en dépit de toute logique contraire.

Ceci reflète une fois encore l’imbécilité des médias occidentaux. Une imbécilité parfaitement mesurée et voulue d’ailleurs. Ils s’en tirent, et ils s’en tireront toujours, aussi longtemps que les masses au cerveau lavé, confortablement vautrées dans leurs fauteuils, avaleront les mensonges et les tromperies des médias de masses. Le marais fume à Washington et est sur le point d’engloutir des politiciens de tous horizons.

Y aura-t-il une guerre nucléaire ? Qui portera la première frappe ? Le Pentagone fauteur de guerres et les généraux de l’OTAN espèrent que ce seront les USA qui frapperont préemptivement la Russie et/ou la Chine. Première frappe qui serait très vraisemblablement déclenchée par un « faux drapeau » Par exemple, en faisant croire que la Corée du Nord a lancé une attaque (nucléaire) contre le Japon. Des spéculations dans ce sens circulent déjà.

Mais qu’arrivera-t-il si le système de détection russe, qui est fondé sur une technologie de tout premier ordre détecte cette « attaque-surprise » et réagit instantanément ? Une troisième guerre mondiale atomique – avec destruction totale et pratiquement pas de survivants ? Toutes ces idées parfaitement réalistes sont en ce moment agitées en tous sens, laissant le public, des deux côtés de l’Atlantique, saisi par la peur. Et on sait que la peur et la confusion sont les deux meilleures armes qui existent pour paniquer et paralyser une population.

Qui survivra ? – À qui le tour après ? Il y en a même qui se demandent déjà ouvertement qui sera le remplaçant du président Trump ? Bien évidemment son vice-président, Mike Pence, qui est juste le pion qu’il faut aux néocons pour jouer leur gambit. Après tout, ce sont eux qui l’ont choisi et imposé à Trump. Voilà l’état des choses selon les médias de masses. Les USA s’écroulent et le reste de l’Occident avec eux. L’écroulement fait beaucoup de bruit. Au point que les autres bruits en deviennent imperceptibles..

Pourtant, sur le continent européen, cachés aux yeux et aux oreilles du commun des mortels, des préparatifs clandestins de guerre contre les villes et les citoyens d’Europe sont en cours. S’y activent la Bundeswehr allemande, l’OTAN et d’autres forces armées européennes. Ils se préparent à réprimer d’éventuels soulèvements sociaux, si nécessaire en tuant leurs propres concitoyens ou compatriotes. Oui, c’est ce que Bruxelles sous OTAN est en train de faire, avec, pour leader, qui d’autre que l’Allemagne sous OTAN, marionnette européenne-en-chef, qui pourrait bien avoir à céder sa place à la France, laquelle, avec Macron, est maintenant sur les rangs et peut-être en train de la lui prendre.

Comme vient de le rapporter Susan Bonath, journaliste d’investigation indépendante, qui contribue régulièrement au journal allemand Die Junge Welt, quelque chose d’horrible est en train de se produire dans une petite ville allemande de l’État fédéral enclavé de Saxe Anhalt, dans le nord-est de l’Allemagne.

À l’intérieur d’un des camps train de sortir de terre au prix de dizaines de millions d’euros d’argent public. La plupart des contribuables allemands (ou européens) n’en ont jamais entendu parler. Dès 2018, cette installation sera prête à l’entraînement des troupes destinées à combattre, dans des villes européennes, les civils européens qui auraient l’audace de se rebeller contre les atrocités de leurs dirigeants et oligarques. Voyez le rapport (en allemand) de Susan Bonath, sur kenfm.de, intitulé « Trainieren für Angriffskriege », (Entraînement aux guerres d’agression).

Le concept n’est nouveau qu’à l’Europe. Mais les USA ont, depuis des années, établi des garnisons autour des agglomérations « vulnérables » – New York, Detroit, Chicago et beaucoup d’autres – prêtes à frapper si des manifestations de protestation massives s’avisaient d’éclater(1). Pour l’élection présidentielle de novembre dernier, elles avaient été mises en alerte maximale. De fait, des mouvements de troupes intensifs ont pu être observés par la voie des airs.

Avec l’élection de Macron en France – ou plutôt le pied dans la porte des Rothshild – pour sauvegarder les oligarques financiers de France et d’Europe et protéger le capitalisme débridé de troubles sociaux éventuels, l’Europe e dirige à grands pas vers un état de répression fasciste accompagné d’une économie fasciste, hache à deux tranchants des riches destinée à éliminer la liberté théorique des peuples à vivre une vie décente.

Dans son discours de victoire, Macron a dit que la première des priorités de la France serait de « combattre le terrorisme ». Ceci est un soutien sans faille à la poursuite de l’approche « false flag » qui consiste à tuer quelques-uns de vos compatriotes ou de vos policiers pour justifier de plus en plus de viols des libertés civiles. La France sous Hollande, l’archi-pantin de Washington, qui détient le record absolu des auto-attaques sous faux drapeau, pourrait bien devenir le premier pays d’Europe à inscrire l’« état d’urgence » (c. à d. la loi martiale) dans sa Constitution. Ce que Hollande n’a pas entièrement réussi, Macron est en passe de le faire. Et l’exemple pourrait bientôt faire école dans le reste des états vassaux d’Europe. Le centre d’entraînement en cours d’installation dans le nord de l’Allemagne sous la houlette de Madame Merkel pour opprimer et tuer les Européens, est tout à fait en phase avec la philosophie machiavélique de Macron.

On sait que par ailleurs, la Grèce est l’épitomé du meurtre d’une nation par des moyens financiers. Les Grecs le permettent pour des raisons qui défient la logique. Peut-être de peur que ne pas obéir et choisir la seule issue possible – le Grexit – s’avère pire que la strangulation financière ? Ce sont là, apparemment, les arguments exprimés, mais non prouvés, par l’ex-ministre des Finances Varoufakis, qui se donne tant de mal pour rester constamment sous les feux de la rampe, et influencer autant qu’il le peut l’opinion publique par son auto-starisation. Cet éminent représentant de la gauche caviar apporte-t-il son concours à la destruction de son pays parce qu’il est chargé de dissuader les autres pays, susceptibles, qui sait, de vouloir reprendre leur souveraineté aux bulldozers de Washington et de Bruxelles ?

On ne peut s’empêcher de penser à George Orwell disant, à propos de The Machiavellians. Defenders of Freedom de James Burnham :

« …il n’y a jamais eu de société démocratique et, pour autant que nous puissions en juger, il n’y en aura jamais. La société est, par nature, oligarchique, et le pouvoir de l’oligarchie a toujours reposé sur la force et sur la fraude… On peut parfois prendre le pouvoir et s‘y maintenir sans violence, mais jamais sans fraude. »

Ceci va bien avec la principe de justice selon les mondialistes :

« Tout ce qui est à vous est à moi et tout ce qui est à moi est à moi. »

Réveillez-vous et prenez garde. Ce qui se prépare au camp d’entraînement à la guerre urbaine de l’OTAN en Allemagne, c est le mécanisme destiné à faire en sorte que les privilèges de la classe au pouvoir ne puissent jamais être remis en cause. Européens, aux barricades, avant qu’il ne soit trop tard !

___________________

(1) Qui ne se souvient de la chasse aux prétendus terroristes et des visites domiciliaires à coups de bottes, lors du false flag de Boston en 2013 ? [ndt].

 

4. Peter Koenig.jpegPendant presque toute sa carrière (trente ans) Peter Koenig a travaillé pour la Banque Mondiale en qualité d’économiste et de spécialiste des ressources en eau. À ce titre, il Implosion – An Economic Thriller about War, Environmental Destruction and Corporate Greed  proviennent de sa propre expérience. Il est aussi un des auteurs de The World Order and Revolution ! – Essays from the Resistance. 

Il écrit pour Global Research, ICH, RT, Press TV, Chinese 4th Media, Telesur, Le Saker US et d’autres sites Internet.

Son épouse et lui vivent en Europe et en Amérique du Sud. Leurs deux filles et leur fils vivent en Suisse.

On peut le joindre à l’adresse implosion.pk@rcn.com

Source : http://www.informationclearinghouse.info/47063.htm

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

M’enfin… la France vient d’être sauvée par les antifascistes !

P.S. Pour ce qui est des barricades, c’est trop tard. Elles sont obsolètes, il faut trouver autre chose. Mais comment faire avec des cerveaux préventivement réduits en gelée et des capacités de volonté totalement annihilées ? [ndGO]

 

2. Pan.jpg

 

La violence éclate à Athènes, alors que les travailleurs grecs manifestent contre l’austérité

Rédaction – RT 17 mai 2017

 

5. Violence Athènes 1.jpg

Athènes, 17 mai 2017. © Alkis Konstantinidis

 

Quelque 12.000 personnes ont entamé une manifestation pacifique, ce mercredi, pour protester contre une nouvelle fournée de mesures restrictives, telles que réductions des retraites et hausse des impôts, imposées par le « plan de sauvetage » de la Grèce.

 

6.  Violences Athènes 2.jpg

Des syndiqués de la police avaient érigé une grande bannière sur le Mont Lycabette au centre d’Athènes, où on pouvait lire, en allemand et en grec « Combien vaut la vie d’un policier grec ? »

 

7. Violences 1Athènes 3.jpg

Les travailleurs grecs se sont joints à une grève générale de 24 heures, immobilisant les services publics dans tout le pays, en vue du vote au Parlement prévu pour jeudi soir.

 

8. Violences AZthènes 4.jpg

Des membres du syndicat communiste PAME, ont crié des slogans en passant devant le quartier général de la Banque de Grèce.

 

9. Violences Athèbnes 5.jpg

Un manifestant masqué lance un projectile enflammé sur la police anti-émeutes, tandis que la manifestation tourne au chaos.

 

10. Violences Athènes 6.jpg Des manifestants affrontent la police anti-émeutes à Athènes, tandis que des douzaines de jeunes lui lancent des pierres et des cocktails Molotov devant l’immeuble du Parlement.

 

11. Violences Athènes 7.jpg

Des affrontements violents se sont produits entre de jeunes manifestants et la police grecque qui a fait usage de gaz lacrymogènes. Mercredi 17 mai 2017

 

12. Violences Athènes 8.jpg

Un groupe de manifestants a lancé des cocktails Molotov contre la police, transformant les rues de la capitale en véritable champ de bataille.

 

 


 




 

Source : https://www.rt.com/in-vision/388704-athens-violence-prote...

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

Tiens, Al Jazeera y était…

 


 

2. Pan.jpg

 

« L’art de la guerre »

Généraux états-uniens : « La Bombe pour la Paix »

 Manlio DinucciRéseau Voltaire 16 mai 2017

Traduction : Marie-Ange Patrizio

 

Jouant sur la confusion, des généraux états-uniens assurent que la Bombe atomique a sauvé le monde et maintenu la paix depuis la Seconde Guerre mondiale. De la Corée des années 50 au monde arabe actuel, les victimes de l’impérialisme apprécieront. En réalité la Bombe a permis le maintien de la domination sur le monde des États qui en disposent.

 

13. Robin Hand.jpg

Le général Robin Rand

 

Deux jours avant le test de missiles nord-coréen qui a déclenché l’alarme nucléaire dans le monde entier, est paru sur la revue Politico un article intitulé « Pourquoi les USA ont bien fait d’investir dans les armes nucléaires » [1]. Signé non pas par un opinioniste, mais par les deux généraux qui sont au commandement des trois quarts des forces nucléaires états-uniennes : le chef d’état-major de l’Aéronautique, Dave Goldfein, et le chef du Commandement aérien pour l’attaque globale, Robin Rand.

Lire la suite…

Source : http://www.voltairenet.org/article196363.html

 

2. Pan.jpg

 

Comme nous nous y attendions (voir nos posts d’avant la destitution de Dilma Roussef)…

 

Vers un « printemps latino » ?

Thierry Meyssan  – Réseau Voltaire 16 mai 2017

 

L’inquiétude grandit en Amérique latine : les États-Unis et le Royaume-Uni y préparent un « printemps », sur le modèle des « printemps arabes ». Bien sûr, il ne s’agira pas cette foi-ci de répandre la guerre en divisant les populations sur une ligne religieuse — les Latinos sont presque tous chrétiens—, mais d’utiliser des éléments d’identités locales. L’objectif serait pourtant le même : non pas remplacer des gouvernements par d’autres, mais détruire les États pour éradiquer toute possibilité de résistance à l’impérialisme.

 

14. MADURO.jpg

 

Avec le temps, de nombreux leaders politiques dans le monde ont réinterprété les « printemps arabes ». Ce qui apparaissait comme des révolutions spontanées contre des gouvernements autoritaires est aujourd’hui perçu pour ce qu’il est : un plan anglo-saxon de déstabilisation de toute une région du monde pour y placer au pouvoir les Frères musulmans. Le souvenir de la « révolte arabe de 1916 », au cours de laquelle Lawrence d’Arabie souleva la région contre l’empire ottoman en faisant rêver les peuples de liberté pour finalement les asservir dans l’empire britannique, atteste que Londres en a le savoir-faire.

Lire la suite…

Source  http://www.voltairenet.org/article196330.html

 

2. Pan.jpg

 

Et pendant ce temps-là, dans le camp dont nous ne sommes pas…

 

Le pont de Crimée bientôt terminé

Rédaction – RusRéinfo 14 mai 2017

 

15. Pont Crimée 1.jpg

 

Les gigantesques travaux de construction du « Pont de Kertch » reliant la Crimée au continent sont bientôt terminés. Le pont traverse la Mer d’Azov sur 19 km, et permettra le passage des voitures (40000 par jour, ouverture en 2018) et des trains (47 par jour, ouverture en 2019).

Également appelé « Pont Poutine », d’un coût de 3 milliards d’euros, le pont permettra le désenclavement total de la Crimée et sera par ailleurs un magnifique pied de nez aux pays occidentaux dont les « sanctions » ont interdit la vente de matériel et de technologies pour sa construction.

 

16.  Pont CRimée 2.jpg

 

17. Pont Crimée 3.jpg

 

Source : https://rusreinfo.ru/fr/2017/05/le-pont-de-crimee-bientot-termine/

 

­­­­­­­­­­­­

   

2. Pan.jpg

 

Poutine exile Lavrov en Sibérie pour n’avoir pas voulu partager avec lui les secrets US hyper-sensibles que lui a confiés Trump

Rédaction – Russia Insider 17 mai 2017

 

Le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov est condamné à 5 ans de travaux forcés en Sibérie pour avoir refusé de divulguer les codes nucléaires US que lui a confiés Donald Trump.

 

18. Poutine-Lavrov.JPG

 

Il est furieux.

Le ministre des Affaires étrangères russes Sergueï Lavrov est un traître.

Pendant son meeting secret de la semaine dernière avec Donald Trump, Lavrov a reçu des milliers de tetrabytes de renseignements top-secrets.

Victoire ! Sauf que… quand Lavrov est rentré à Moscou, il a refusé de les communiquer à Poutine ou aux services secrets russes.

Comme vous pouvez vous l’imaginer, Poutine n’est pas du tout content que Lavrov ait choisi de garder pour lui seul tant de juteux secrets US

Aujourd’hui, Poutine a publiquement stigmatisé Lavrov pour avoir ainsi trahi sa Mère Patrie :

 


 

Honte à Sergueï Lavrov !

 

Source : http://russia-insider.com/en/politics/putin-exiles-lavrov...

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

­­­­­

2. Pan.jpg

 

Péripéties U.S.

 

Israël Shamir est du tiers des critiques qui se félicitent du limogeoge de Comey :

 

Vladimir Ilitch Trump ?

Israël Adam Shamir – 17 mai 2017

Traduction : Maria Poumier, pour Entre la plume et l’enclume

19. Trump Shamir.gif

Que dieu bénisse Donald Trump pour s’être débarrassé de James Comey ! Quelques jours avant ce pas décisif, Justin Raimondo avait qualifié James Comey d’homme « le plus puissant de l’Amérique ». C’est Comey qui poussait les US à une guerre innécessaire avec une Russie réticente. Répondant à une question de Lindsey Graham, belliciste notoire, il avait dit que les Russes constituent « la plus grande menace pour n’importe quelle nation, étant données leurs intentions et leurs capacités. » Ce qui déborde quelque peu de l’agenda du FBI, certes. Il revendiquait le droit de décider de la politique étrangère des US, et de décider qui sont les médias légitimes, les MSM (main stream), par opposition à Wikileaks. Il avait vu trop grand, et il a pris une déculottée.

 En saquant Comey, Trump a franchi une première étape pour regagner le terrain perdu. Nous l’avions vu reculer précédemment : il avait viré Bannon, bombardé la Syrie, promu sa bêtasse de fille et son coquin de mari, les hissant presque à un statut présidentiel. Les résultats étaient bien tristes. Il se retrouvait traité comme un canard boiteux, pas seulement une cible à abattre. Le comportement de Comey était particulièrement insultant. Si la politique extérieure doit être décidée par le FBI et le New York Times, nul besoin d’avoir un président.

Lire la suite…

 

Source : http://plumenclume.org/blog/250-vladimir-ilitch-trump-par...  

 

2. Pan.jpg

 

Robert Parry est du tiers qui penche pour le coup d’État.

 

Le « RussiaGate », un coup d’État en douce

Robert Parry Consortium News 13 mai 2017

 

20. Strangelove-Bomb-300x169.jpg

 

L’hystérie qui entoure le RussiaGate a pris de l’ampleur après que le président Trump a renvoyé le directeur du FBI, Comey, mais la grande question est de savoir si un « coup d’État en douce » est en train de se dérouler ou pas aux États-Unis, rapporte Robert Parry.

Où est Stanley Kubrick quand on a besoin de lui ? S’il n’était pas mort en 1999, il serait un parfait réalisateur pour transformer l’hystérie contemporaine à propos de la Russie en un théâtre de l’absurde reprenant son classique de la guerre froide, Dr Strangelove – Dr Folamour –, une satire très moqueuse sur la folie du nucléaire et la non moins folle idéologie qui la sous tend.

Pour alimenter mon point de vue, le Washington Post a publié jeudi une longue histoire intitulée « Attention, un Russe dans la Maison Blanche », article portant sur un photographe russe autorisé à entrer dans le bureau ovale pour photographier la réunion entre le président Trump et le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Le Post a cité les plaintes d’anciens responsables du renseignement américains qui ont présenté la présence du photographe russe comme « une éventuelle violation du système de sécurité » en raison du « danger qu’un dispositif d’écoute ou tout autre équipement de surveillance ait pu être amené dans le bureau ovale, caché dans les appareils photos ou un autre appareil électronique ».

Lire la suite…

Source : http://lesakerfrancophone.fr/le-russiagate-un-coup-detat-...

 

 

2. Pan.jpg

 

De son côté, le Saker remet en ligne quelque chose qu’il avait publié déjà, à la demande pressante de beaucoup d’internautes :

 

L’histoire de la prise du contrôle des États-Unis par les néocons (1/4)

Paul Fitzgerald et  Elizabeth Gould 10 mai 2017

Source The Saker

 

Préambule du Saker

 

Les quatre articles qui vont suivre sont une exception à la règle habituelle qui veut que ce blog ne republie pas d’articles déjà parus. Dans ce cas, à la demande de Paul Fitzgerald et Elizabeth Gould, j’ai décidé de faire une exception, en raison de l’importance et de l’intérêt du sujet : les origines du mouvement néocon. Je suis particulièrement reconnaissant à Paul et Elizabeth, qui ont accédé à ma demande de supprimer les restrictions originales au droit d’auteur de ce matériel pour une publication sur le blog du Saker. L’analyse qu’ils ont écrite offre un aperçu très important des racines et de l’histoire du phénomène néocon.

 

21. Enfer de Dante.jpeg

Les portes de l’Enfer, par Gustave Doré, pour L’Enfer de Dante

« Lasciate ogni  speranza, voi ch’intrate » (Vous qui entrez, laissez toute espérance.)
Dante, La Divine comédie, L’Enfer (part. 1), Chant 3, vers 9

 

Partie 1 – L’impérialisme américain conduit le monde à la vision que Dante donne de l'Enfer.

Avant que les missiles Tomahawk ne commencent à voler entre Moscou et New York, les Américains devraient mieux se renseigner sur les forces et les gens qui affirment que la Russie a couvert une attaque au gaz du gouvernement syrien sur son propre peuple. La preuve ne semble plus avoir aucune importance, dans la course pour continuer à transformer le monde en une vision dantesque de l’Enfer. Les accusations portées par des sources anonymes, des sources parasites et des fraudes avérées sont suffisantes. La paranoïa et la confusion de Washington présentent une étrange ressemblance avec les derniers jours du Troisième Reich, lorsque le gouvernement de Berlin se délitait complètement. Des tensions ont été provoquées depuis l’automne dernier, sur la base d’accusations selon lesquelles la presse russe s’ingérerait dans notre élection présidentielle et constituerait une menace croissante pour la sécurité nationale de l’Amérique. Les dernières publications de WikiLeaks ont suggéré fortement que les propres hackers sous contrat de la CIA étaient derrière les fuites des e-mails de Hillary Clinton et non les Russes. Les États-Unis ont une vieille réputation d’accuser les autres de choses qu’ils n’ont pas faites et de propager des fausses nouvelles, pour soutenir cette accusation et fournir une bonne raison à la guerre. Le travail des services secrets de contre-espionnage est de désinformer le public afin de modeler l’opinion et c’est ce que c’est. La campagne du gouvernement américain actuel pour calomnier la Russie à propos de n’importe quoi et de tout ce qu’elle fait comporte toutes les marques d’une campagne de désinformation classique, mais encore plus folle cette fois. Si on considère que Washington a mis la Russie, la Chine et l’Iran sur sa liste anti-mondialiste dont personne n’est autorisé à s’échapper, de nouvelles accusations contre ces pays ne devraient pas être une surprise. Mais accuser la Russie de nuire à la démocratie américaine et d’interférer dans une élection équivaut à un acte de guerre et cela ne va pas simplement partir au lavage. Cette fois, les États-Unis ne diabolisent pas un ennemi idéologique (l’URSS) ou religieux (al-Qaïda, ISIS, Daech, etc.). Ils font de cette dernière incursion dans la propagande la plus noire une guerre raciste, à la manière dont les nazis ont fait de leur invasion de la Russie en 1941 une guerre raciste et ce n’est pas une guerre que les États-Unis peuvent justifier ou gagner.

Lire la suite…

Source : http://lesakerfrancophone.fr/lhistoire-de-la-prise-de-con...

 

2. Pan.jpg

 

 

Mis en ligne le 18 mai 2017

 

 

 

 

23:48 Écrit par Theroigne dans Actualité, Général, Loisirs, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/05/2017

33 ANS !

1. interior-of-a-slave-ship.jpeg

 

33 ans !

 

Communiqué de « Secours Rouge Belgique » :

 

« La grande manifestation annuelle pour la libération de Georges à Paris aura cette année lieu le 17 juin à 15h. Nous organiserons un covoiturage depuis Bruxelles, un autre covoiturage sera organisé depuis Charleroi. Contactez nous pour en être ! »

2. libertad- xx.GIF

 

Comme les fraises… tous les ans à la même époque…

 

3. Georges.jpg

 

Dommage pour lui qu’il n’ait pas été un criminel de guerre nazi avec beaucoup de sang innocent sur les mains : il coulerait aujourd’hui des jours paisibles et respectés en Amérique – du Nord ou du Sud – ou en Europe. Il travaillerait main dans la main avec les « conseillers » israéliens dans n’importe quel pays asphyxiant sous le talon de l’Empire, et quelques pelés et trois tondus ne seraient pas obligés d’aller crier tous les ans quelques slogans aux grilles de sa prison ou… ah, non, pas aux grilles de l’Élysée ni à la porte des budgétivores de Bruxelles, ça, on ne peut pas, et personne ne s’y est jamais risqué.

Georges, tu es bien seul.

Quand on en saura plus sur le lieu de la sauterie de cette année, on vous le fera savoir.

 

2. libertad- xx.GIF

 

Ça, ce n’est pas en juin, c’est le 22 mai, et c’est à Schaerbeek, pas à Paris, mais aussi désespérément inutile.

Allez-y quand même, vous risquez d’y rencontrer une espèce en voie de disparition : des humains.

 

4. Conférence 22.5.2017.jpg

 

2. libertad- xx.GIF

 

Actualité amusante du mardi 16 mai

 

5. ALLES  BLEIBEN.JPG

 

Ceci est un message de l’association « La voix des Rroms » :

Aujourd'hui anniversaire du soulèvement du « Camp des familles tziganes » d'Auschwitz le gouvernement allemand a arrêté Selamet Prizreni du groupe de Hip Hop K.A.G.E, qui s'est produit samedi soir à la Fête de l'Insurrection Gitane à Saint-Denis, et s'apprête à le déporter vers le Kosovo.

Nous n’allons pas sur ces attrape-couillons, et peut-être que vous non plus. Nous transmettons tel quel le message des soutiens de ce musicien déporté :

Envoyez  sur Twitter  le message suivant au Ministère de l'intérieur Allemand :

@Koschyk : « Anniversary of Zigeunerlager uprising in Auschwitz, on May 16 1944, German Government deports to Kosovo #ShameOnYou #FreeSelametNow »

Mais aussi à la Chancelière @AngelaMerkeICDU

Ainsi qu'aux députés européens alliés : @SorayaPostFi @damiandraghici @TerryReintke

Suivez sur Facebook la mobilisation sur le compte de son  frère Kefaet Prizreni : https://www.facebook.com/kefaet.prizreni?fref=ts

 

Pour davantage d’informations, contactez :

Association « La voix des Rroms »

6-10, Quai de Seine

F-93200 SAINT-DENIS

http://www.lavoixdesrroms.ortg

 

Plus jamais ça, quoi…

 

2. libertad- xx.GIF

 

Et on revient à la Palestine

6. Marianne pleurant xx.gif

Bruno Guigue : Courage palestinien, lâcheté française

I.T.R.I.Lundi 15 mai 2017

(Institut Tunisien des Relations Internationales)

 

7. barghouthi.jpg

 

Pendant que l’opinion française se distrait avec des péripéties politiciennes, les Palestiniens, eux, vivent au rythme de la lutte engagée par un millier de prisonniers contre leurs geôliers sionistes. Leur crime ? Avoir osé résister à l’occupation militaire étrangère.

Pour avoir combattu l’oppresseur, ils sont reclus dans des prisons israéliennes où les privations, les vexations et les exactions sont quotidiennes. En grève de la faim depuis le 17 avril, ces résistants ont donc décidé de se battre, de ne pas baisser les bras. Emprisonnés depuis des années, ils dénoncent désormais, à la face du monde, la scandaleuse injustice dont ils sont victimes.

On dira peut-être que ce combat engagé du fond des geôles sionistes par une poignée d’irréductibles est perdu d’avance, que c’est le pot de terre contre le pot de fer. Mais en menant cette lutte, pourtant, ils manifestent leur détermination, ils adressent au peuple palestinien un message d’espoir, ils l’invitent à suivre leur exemple. Dans une lettre diffusée hier, Marwane Barghouti incite ses compatriotes à la désobéissance civile, il rappelle que le droit au retour des réfugiés est inaliénable et qu’aucune paix n’est possible sans le démantèlement des colonies érigées sur les territoires conquis en 1967.

Chef de file du mouvement des prisonniers, le dirigeant du Fatah lance aussi un appel à la solidarité internationale. Il demande l’amplification du programme Boycott-Désinvestissement-Sanctions, qui fut initié et promu par un collectif d’associations palestiniennes. C’est ce même programme qui vaut à ses militants, en France, des intimidations et des interpellations en cascade, en application d’une circulaire du ministère de la Justice maintenue par les deux présidences précédentes. Pendant la campagne électorale, M. Macron l’a également condamné, estimant qu’il était inopportun d’exercer des pressions sur Israël.

Un candidat investi par « En Marche » pour les législatives vient de faire les frais de la ligne politique du nouveau président. « A quand la séparation du Crif et de l’État ? » demandait Christian Gerin. Dans un autre tweet, il accusait Manuel Valls d’être « viscéralement sioniste, raciste et islamophobe », et dans un troisième, il proclamait : « une seule solution : BDS ! ». Traité d’antisémite, cet impudent a été évincé à la demande expresse du CRIF. L’accusation d’antisémitisme, la « reductio ad hitlerum », c’est l’argument-massue du CRIF. On savait que cette officine communautaire était vouée à la défense d’un état-voyou. Désormais, on sait qu’elle est aussi chargée de faire le tri entre les bons et les mauvais candidats aux élections.

Ainsi vont les choses. Pendant que les uns se battent pour leur dignité, les autres leur tirent dans le dos. Les millions d’électeurs qui ont voté pour le commis de la finance ont aussi porté à l’Élysée un ami de l’occupant sioniste. Ils ont fourni à ce serviteur de l’Empire la caution démocratique dont il avait besoin. Les Palestiniens n’en seront pas surpris. Il y a belle lurette qu’ils n’attendent plus rien de la France. Il est loin, le temps où un président français en exercice pouvait dire : « Dans les territoires qu’il a pris, Israël a instauré une occupation qui n’ira pas sans oppression, répression et expulsions, et il se lèvera contre elle une résistance qu’il qualifiera de terrorisme » (Charles de Gaulle, conférence de presse du 27 novembre 1967).

Source : https://tunisitri.wordpress.com/2017/05/15/10182/

 

8. latuff_hunger-strike xxx.gif

 

2. libertad- xx.GIF

 

On n’en a pas fini avec nos annonces :

 

9. aperoantirep-1.jpg

 

Organisé par Secours Rouge - Partager cet événement :

L’apéro du Sacco-Vanzetti est l’occasion de se rencontrer autour d’un verre, d’un cocktail, d’une bière de la Senne, d’un jus de fruit,…

En plus, les fonds serviront au local Sacco-Vanzetti et à la lutte contre la répression.

Plus d’infos sur le site : http://saccovanzetti.secoursrouge.org/2017/04/22/apero-an...

 

Si vous n’habitez pas Bruxelles, prenez le dur et allez-y, ils trouveront bien à vous abriter quelque part et vous repartez le samedi.

 

2. libertad- xx.GIF

 

Ceux qui ne se résignent pas…

 

10. Les 7 du Québec.gif

Robert Bibeau, qu’on ne présente plus, sort un livre. On vous le recommande chaudement avant de l’avoir lu, parce qu’on le connaît. Mais, avant, on lui emprunte un ou deux articles (oui, on est à la bourre sur l’actualité) :

 

LA NAKBA – IL Y A 69 ANS AUJOURD’HUI

Robert Bibeaule 15 mai 2017

 

11. NAKBA -unrwa-beach_2-1-787x445.jpg

 

69ème commémoration de la Nakba palestinienne, sachant par ailleurs que les Palestiniens réfugiés en Syrie ont vécu ces dernières cinq années une nouvelle Nakba.

Le 15 mai de chaque année est la date de la commémoration de la Nakba (grande catastrophe) du peuple palestinien martyr.  En 1948, les milices sionistes détruisirent villes et villages, commirent un grand nombre de massacres sanglants, et expulsèrent une large part de la population palestinienne de ses terres vers l’exil au quatre coins du monde.

Comme chaque année, cette commémoration est célébrée sans que les réfugiés palestiniens ne cessent de souffrir des conséquences de cette tragique Nakba, réfugiés  en Palestine même  (Gaza par exemple) et en dehors, au Liban, en Iraq et dans les camps de réfugiés en Syrie.

Rendons hommage à l’immense courage de ce peuple que seule l’éradication du mode de production capitaliste en Palestine et en Israël, notamment, rendra libre définitivement.

Source : http://www.les7duquebec.com/7-au-front/la-nakba-il-y-a-69...

 

2. libertad- xx.GIF

 

Adidas va installer des mini-usines de chaussures dans ses magasins

Robert Bibeaule 10 mai 2017

 

12. ADIDAS.jpg

 

Il est intéressant d’observer les innovations technologiques que le grand capital allemand prépare et expérimente. Nous avons là un exemple de l’industrie du futur à productivité décuplée et entrainant l’automatisation et l’autonomisation de la production. Deux vecteurs importants du mode de production prolétarien du futur.

Robert Bibeau  Http://www.les7duquebec.com

 

L’équipementier allemand Adidas va installer des usines de vêtements et de chaussures directement dans ses boutiques. Rendez-vous était pris pour début 2016 outre-Rhin, et 2017 en France.

 Début 2016, Adidas allait tester la fabrique de chaussures ou de vêtements dans ses magasins. L’équipementier allemand entendait expérimenter le concept à Berlin d’abord, puis en France début 2017. L’idée, était de faire tenir une unité de production dans un 38 tonnes. D’ailleurs, le nom de code du projet : « LKV », signifie poids-lourd, en allemand. Cette mini-usine est faite pour s’installer dans un magasin. Et pour y fabriquer des chaussures ou des vêtements personnalisés, devant vous.

« Le consommateur entre. Il veut le polo ou le short de Jo-Wilfried Tsonga ? Il l’aura à sa taille exacte. Le dispositif permettra de prendre ses mesures », promet Guillaume de Monplanet, le patron d’Adidas France. « À terme, en moins d’une heure, on sera capables de fabriquer l’article choisi. Pour des chaussures, il faudra deux heures, ce qui laissera au consommateur le temps de faire le reste de ses courses », poursuit-il.

Marketing

Le patron d’Adidas n’a pas pu nous dire exactement comment ils allaient s’y prendre. N’excluons pas que ce ne soit pas complètement au point. En gros, cela se passe à base d’imprimantes 3D. La robotique permet maintenant de fabriquer une chaussure en une seule pièce, quasiment sans assemblage.

[Et d’envoyer des hordes d’ouvriers et de cordonniers au chômage. Oui, on connaît .]

Source : http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/adidas-va-in...

 

2. libertad- xx.GIF

 

Et voilà son dernier livre :

 

Question nationale et révolution prolétarienne

  Vient de paraître

13. Logo L'Harmattan.gif

14. Bibeau-Bouquin.jpg

 

L’impérialisme globalisé ayant atteint son apogée ne peut que décliner. C’est-à-dire que le capital en Chine, en Inde et en Afrique complète la prolétarisation des derniers paysans semi-féodaux, la conquête des derniers marchés, et la prospection des dernières régions de ressources excentrées.

Robert Bibeau

 

Note de l’éditeur :

En cette époque impérialiste moderne il faut revoir la politique prolétarienne sur la question nationale afin de la replacer dans une perspective de lutte des classes - la gauche a oublié que le prolétariat n'a pas de patrie et que les luttes de libération nationale bourgeoises n'entraîneront jamais de combat révolutionnaire des prolétaires pour ériger le mode de production communiste. Afin de le démontrer, l'auteur présente et commente six textes d'auteurs marxistes.

 

L’auteur

Robert Bibeau fut militant marxiste au cours des années 1970-80, puis militant syndical  dans les années 1990-2000.  Il est aujourd’hui éditeur du webmagazine international http://www.les7duquebec.com. Robert Bibeau est l’auteur des volumes : Comment informatiser l’école, (1996), CNDP, Paris.  Le «projet» de Fatima (2012), L’Harmattan, Paris. Manifeste du parti ouvrier (2014), Publibook, Paris. Et Narcissisme, névrose d’une époque (2015), Publibook, Paris.

 

COMMANDER CHEZ L’HARMATTAN

Les versions en anglais et en italien de ce livre sont disponibles auprès de l’auteur  bibeau.robert@videotron.ca 


mars 2017 • 142 pages

Prix éditeur : 14,73 €

Version numérique : 11,99 €

0. freccia nera piccola x.GIF

http://www.les7duquebec.com/

 

 

2. libertad- xx.GIF

 

Et un billet d’Anatole Atlas pour finir :

 

ACHÈVE-T-ON UN SPECTRE ?

 

15. Spectre.png

 

Kapitotal is good for you : jamais n’a retenti avec un tel patriotisme le slogan de la tour Panoptic. Tout l’État-major est réquisitionné. Comment persuader le peuple que son enclos répond aux critères d’une société ouverte, sinon dans les rêves d’évasion promis par les barbelés du marché ? Sous baguette magique ou cravache le cirque tournera donc en rond, dans l'ivresse infinie d'une liberté rythmée par le carrousel aux images. Et toute la propagande s’alignera sur les vieux trucs de la réclame. En Marche ! ou crève (avant Au galop) servira de mot d’ordre publicitaire. Hors l’enceinte électronifiée, point de libération ni de salut. Discipline budgétaire, dette publique à rembourser, obéissez aux créanciers de la finance ! Tels sont les horizons à conquérir. Et d'abord, enterrer la vieille croyance en cette rengaine d’un autre âge : Foule esclave debout debout, Le monde va changer de base, Nous ne sommes rien soyons tout !... 

Mais à quel maître au juste le troupeau n'ayant que son cuir à faire tanner sur le marché pour survivre est-il sommé d'obéir ? Où est encore l'esprit des Lumières dont prétend s'éclairer une civilisation ? Le prix de la barbaque à 1$ sur l'étal mondial, c'est cela ses valeurs ? Adapter l’État-providence à la robotisation n’ira pas sans sacrifier quelques illusions. Le sang giclera donc, très démocratiquement. Voici les officiers du verbe, à tirs nourris d’éditoriaux, mitraillant l’acte de décès du socialisme. Chacun se médaille d’une phrase assassine, d’une formule qui fait mouche en guise d’épitaphe. Le jeu de massacre ne promet pas de s’arrêter, tant les batteries des gazettes et magazines (aux mains de dix magnats) n’ont d’autre cible que « ce grand cadavre à la renverse » (BHL)...

Achève-t-on jamais le Spectre évoqué par Marx dans son Manifeste, celui-là même qui ne cesse de hanter Hamlet ? Un consul au profil d’aigle et au charisme impérial y parviendra. Depuis la pyramide du Louvre, d’où moins de quarante ans vous contemplent, il transcende les clivages obsolètes hérités de la Révolution (celle des gueux) par la promesse d’une plus parfaite (celle de la nouvelle noblesse et du nouveau clergé). Deux Français sur trois : comment lui faire le procès de favoriser une caste privilégiée ? Tout au contraire. Il promet d’abolir les rentes scandaleuses des seigneurs qui se la coulent douce en profitant de la sécurité sociale par de frauduleux burn-out. Contre qui fait des droits acquis son cheval de bataille (n’en voit-on pas souvent trahir la cause de l’Europe unie par Bonaparte et par un successeur allemand trop expéditif, pour s’acoquiner avec l’ennemi russe ?), la nouvelle campagne élargira tous les horizons. S’il se dit qu’un troupeau surnuméraire voici cent ans, puis encore trente ans plus tard, fut sciemment conduit par ses propriétaires à l’abattoir (les déserteurs étant fusillés pour l’exemple), ces hypothèses n’ont jamais relevé que du conspirationnisme et de sinistres théories du complot ! La tour Panoptic n’aura donc jamais fait retentir avec un tel patriotisme son slogan : Good is for you Kapitotal.

www.spherisme.be 

16. Xav_dessin_EnMarche_EtMerde xxx.gif

 

 

Mis en ligne le 17 mai 2017

Ne croyez pas qu’on va continuer à ce rythme-là !

 

 

 

16:03 Écrit par Theroigne dans Actualité, Général, Loisirs, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/05/2017

SUITE CORÉEGRAPHIQUE

1. Korean_theater-Changgeuk-Leaving_Ship-01.jpg

Représentation de la pièce Navire en partance, par le Théâtre National Changguk de Corée

 

SUITE CORÉEGRAPHIQUE

 

2. DangerousTimes.GIF

 

THAAD, TAPI et tempête

Observatus Geopoliticus – Chroniques du Grand jeu 12 mai 2017

 

3. Poséidon.jpg

 

Ça s'agite sur l'échiquier planétaire...

Rien ne va plus au pays des Turkmènes. Le limogeage, le mois dernier, du puissant chef du secteur de l'énergie n'est que le reflet des tensions gazières qui secouent Achgabat. Pièce absolument centrale du Grand jeu énergétique entre 1991 et 2005 - on retrouve dans cette histoire Bush, Ben Laden, les Saoudiens, Brzezinski, les Taliban ou encore Kissinger -, le Turkménistan fait maintenant face aux répercussions de l'échec de l'empire américain à s'immiscer en Asie centrale et à contrôler ses pipelines. Par contrecoup, l'inquiétude et l'intérêt de Moscou et Pékin pour le gaz turkmène ont baissé de plusieurs crans.

Les trois tubes du CAC (Central Asie-China) transportent vers la Chine 55 Mds de m3 via l'Ouzbékistan et le Kazakhstan. Une ligne D était prévue, passant par l'Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Kirghizstan (en bleu sur la carte), devant acheminer 30 Mds de m3 supplémentaires.

 

4. Carte pipeline.jpg

 

Cette route Sud est maintenant reportée indéfiniment. Dès la fin 2014, des problèmes apparurent pour constituer des joint-ventures sino-kirghizes et sino-tadjikes avant que la Chine et l'Ouzbékistan n'enterrent officiellement le projet.

Coïncidence ? C'est justement en 2014 que Gazprom et Pékin ont signé le deal du siècle - le plus gros contrat de l'histoire - pour la fourniture de 38 Mds de m3 de gaz russe pendant 30 ans. Notons en passant que ce projet pharaonique suit son cours avec l'ouverture d’un check-point frontalier sur le fleuve Amour visant à faciliter la construction de part et d'autre.

Bloqué à l'ouest par la Caspienne, délaissé au nord-est par la Chine, le Turkménistan n'a plus d'espoir que dans l'impossible TAPI au sud-est. Celui-ci aussi, nous l'avons longuement et plusieurs fois évoqué. En anglais, pipedream signifie « chimère ». Jamais un gazoduc n'a aussi bien porté ce nom...

A 6.000 kilomètres de là, les Américains installent leur THAAD en Corée du sud, officiellement contre les nordistes de Kim, officieusement contre la Chine, ce que votre serviteur et nombre d'analystes répètent inlassablement. Cela a lieu dans un contexte un peu particulier avec l'élection d'un président sino-compatible moins soumis aux desiderata impériaux.

Nous nous étions arrêtés au refus coréen de payer et à l'offre américaine de prendre en charge tous les coûts. En réalité, ce cadeau de McMaster, le Conseiller à la sécurité nationale issu de l'establishment washingtonien, a été très mal pris par Trump qui l'aurait littéralement engueulé au téléphone.

Dernier épisode d'une suite d'accrocs qui commence à se rallonger sérieusement et qui débuta dès le mois de février quand, avant un discours présidentiel devant le Congrès, le général néo-con avait fortement conseillé de ne pas utiliser l'expression « terrorisme islamique radical », sans doute pour éviter de braquer la Saoudie et autres alliés. Non seulement le Donald avait employé les mots fatidiques, mais il avait pris bien soin d'en détacher chaque syllabe.

Donald 2.0 redeviendrait-il Donald 1.0 ? L'ambiance générale parmi l'État profond est à la désillusion et, après la vraie-fausse frappe sur la Syrie grâce à laquelle le président américain a connu un répit, la MSN, fidèle porte-voix du système impérial, retombe dans l'habituelle hystérie.

Il est vrai que Trump tend parfois le bâton pour se faire battre, en virant le directeur du FBI – « bonne décision, mauvais timing » comme le disent certains - alors même qu'il accueille avec égard Lavrov à la Maison blanche. Il n'en fallait pas plus à la presstituée pour reprendre du service.

Sur le fond, les deux hommes ont discuté extensivement de la Syrie. Si l'on ne connaît évidemment pas le contenu des échanges, cela s'est apparemment très bien passé au vu des réactions des uns et des autres : "Pragmatisme", "très bonne rencontre"... De quoi faire enrager un peu plus le Deep State.

 

5. TRUMP-LAVROV.jpg

 

 Source : http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2017/05/thaad-tapi-et...

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Le « président sino-compatible » :

Pendant que tout le monde regardait la France, un pragmatique pro-chinois se faisait élire en Corée du Sud.

Rédaction – Russia Insider  9 mai 2017

 

6. MOON.jpg

 

En Extrême Orient, les choses viennent de prendre un tour embêtant pour les traîneurs de sabres.

Les Sud-Coréens votaient aujourd’hui pour élire un nouveau président. Dans quelques heures [mardi 9/5/2017] les urnes seront fermées et il ne fait aucun doute que Moon Jae-in, qui est en tête des sondages depuis des mois, sera déclaré vainqueur. Moon est en compétition avec douze autres candidats, mais les élections présidentielles coréennes se jouent en un seul tour.

Fils de réfugiés nord-coréens établis dans le Sud, Moon veut tenter d’entamer un nouveau round de la « politique du rayon de soleil » qui a été poursuivie de 1998 à 2008 à l’égard de la Corée du Nord. De fait, il y a déjà travaillé entre 2003 et 2008, alors qu’il était l’assistant et le chef de l'équipe du président d’alors Roh Moo-hyun.

Il a également déclaré qu’il voulait reconsidérer le déploiement US du système THAAD anti-missiles sur la péninsule coréenne. Ceci a incité le Pentagone à précipiter ce déploiement et à finir de l’installer quelques jours à peine avant l’élection, au milieu  des protestations générales, pour essayer de coincer Moon.

Moon est un politicien, il peut encore faire marche arrière sur le THAAD, mais s’il le fait, son choix ne le rendra pas populaire. À peine 34% des Coréens sont pour et 51% y sont opposés. L’opposition est encore plus forte à gauche, et c’est là que se trouve le soutien électoral de Moon.

 

7. Coorée contre le THHAAD.jpg

 

Pendant cette course à l’élection, Moon a reçu un coup de pouce inattendu de Trump le délirant, qui a estimé que les Sud-Coréens – qui, déjà, ne veulent pas du THAAD – devraient le payer aux USA.

Or, en plus de vouloir restaurer des relations normales et des liens commerciaux avec la Corée du Nord, Moon souhaite en faire autant avec la Chine. Dans ce cas, reconsidérer le THAAD y contribuera grandement, puisque Pékin avait très mal pris que Séoul l’autorise. En fait, à cause du THAAD, Pékin a infligé à Séoul une série de sanctions économiques non déclarées.

 

8. CHAR Corée.jpg

 

Bref, Moon ne fait peut-être que parler, mais aujourd’hui, il est devenu le leader de la Corée du Sud. S’il s’avère qu’il a aussi une colonne vertébrale, c’est une vraie mauvaise nouvelle pour l’Empire.

Quant à l’élection présidentielle de mardi en Corée du sud, la conviction générale est que les forces conservatrices qui ont gouverné le pays la plupart du temps vont être confrontées à une déroute. Ironiquement, les principaux concurrents sont des politiciens de la gauche progressiste. Le vainqueur probable sera Moon Jae-in, du Parti Démocratique. Ceci est un moment historique pour la gauche progressiste dans la politique sud-coréenne.

Les progressistes ne sont pas follement amoureux de l’alliance entre la Corée du Sud et les États-Unis et ils sont fortement favorables à un engagement constructif envers la Corée du Nord. Ils sont plus que tièdes pour le déploiement des systèmes ABM dans leur pays et préféreraient établir des liens amicaux avec la Chine.  La victoire de Moon va en tout cas certainement claquer la porte au nez de l’administration Trump sur l’option d’une aventure militaire contre la Corée du Nord. Curieusement, cela ne fera qu'augmenter la dépendance de Trump à l’égard de la Chine.

Source : http://russia-insider.com/en/politics/everyone-was-watchi...

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

2. DangerousTimes.GIF

 

C’est du 9 mars mais pas obsolète…

 

La Russie pourrait revendiquer la propriété d’un géant du pétrole US

 

Washington a passé les trois dernières années à essayer de détruire le secteur de l’énergie russe. Aujourd’hui, Moscou est en mesure de saisir la compagnie pétrolière américaine Citgo Petroleum, si la filiale surendettée de Citgo n’arrive pas à rembourser les milliards de dollars qu’elle a empruntés.

Rédaction – Russia Insider  9 mars 2017

 

9. putin-crude-oil.jpg

 

Le Karma. Ça existe. Quand le ministre de l’Énergie russe Alexander Novak a annoncé lundi [6 mars 2017, ndt] que le secteur pétrole et gaz du pays avait surmonté les « sanctions » US, il voulait dire sans doute que Moscou était désormais en position de prendre une participation dans une des principales compagnies pétrolières US.

Rosneft, une société pétrolière dont la majorité des actions appartient au gouvernement russe, dit qu’elle a le droit de prendre une participation dans la compagnie pétrolière Citgo Petroleum, si la compagnie-soeur de Citgo qui est à court de liquidités n’est pas en état de rembourser les milliards qu’elle a empruntés, pour faire droit à une demande de saisie récemment déposée par Rosneft dans le Delaware. Si cette action en justice aboutit, Rosneft, qui est dirigée par un des plus proches alliés du président Vladimir Poutine, deviendrait propriétaire d’une tranche considérable d’une des dix plus importantes raffineries de pétrole des États-Unis.

S’il vous plaît ! S’il vous plaît faites-le ! Imaginez-vous une Citgo russe en train de forer au Texas ou ailleurs ? Ah, que ce serait beau !

C’est encore plus formidable si nous nous rappelons ce que Novak a dit en début de semaine ;

« En dépit des sanctions qui ont été imposées à un certain nombre de nos sociétés, notre secteur du pétrole et du gaz a réussi non seulement à surmonter les difficultés ainsi causées mais à démontrer même une dynamique positive. Au cours des deux dernières années, la production de pétrole russe a augmenté de 400.000 barils », a-t-il annoncé.

« L’état financier de nos sociétés est beaucoup, beaucoup meilleur que celui de nombreuses compagnies étrangères » a-t-il encore dit. « Elles sont peu endettées, leur ratio dette/EBITDA est inférieur à 1 et leur endettement de crédit est faible.

Ah, les joies simples d’un « faible endettement » !

Voici comment un artiste de Russia Insider voit le proche avenir (avec les compliments de MS Paint).

 

10. citgo Texas.JPG

 

Les fans des Red Sox vont adorer.

P.S. – Oui, on le sait que Citgo est une filiale de PDVSA [Petróleos de Venezuela SA, ndt] Mais Citgo elle-même est aussi américaine que la tarte aux pommes et les Twinkies frits.

 

11. CITGO Collatéral.gif

Source : http://russia-insider.com/en/poltics/karma-russia-could-c...

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

Voir aussi (plus récent mais en anglais) : https://www.bloomberg.com/politics/articles/2017-04-19/ci...

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Russie-US : restons-y puisque nous y sommes

 

Trump-Lavrov : Non, la Maison Blanche n'est pas furieuse de la publication des photos

Karine Bechet-Golovko – Russie Politics9 mai 2017

 

12. trump lavrov 2.jpg

 

Selon la presse française, la Maison Blanche serait furieuse que la Russie ait diffusé les photos de la rencontre entre D. Trump et S. Lavrov. Le seul problème, est qu'il s'agit d'un Fake. Un fake lancé par CNN et docilement repris par la presse atlantiste, c'est-à-dire la quasi-totalité des médias. Mais pourquoi ? Parce que la rencontre s'est trop bien passée. Et que les photos le montrent.

CNN sort un article au titre tapageur :

Voir la suite

 

Source : http://russiepolitics.blogspot.be/2017/05/trump-lavrov-no...

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Quelques photos des rencontres de LAVROV aux USA :

 

Les moments clés de la visite de Sergueï Lavrov aux États-Unis

 

13. Trump-Lavrov 3.jpg

 

La presse n’a pas été autorisée à assister à la rencontre entre le Président américain Donald Trump et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Néanmoins, deux photographes personnels, celui de Trump et celui de Lavrov, ont été autorisés à prendre des photos.

Sur la photo : le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le Président des États-Unis Donald Trump lors de leur rencontre à la Maison-Blanche.

Les journalistes et les politologues du monde entier continuent à discuter la visite du ministre des Affaires étrangères russes Sergueï Lavrov aux États-Unis, où il s’est entretenu avec son homologue américain Rex Tillerson et le Président Donald Trump.

Retrouvez les moments clés de la visite de Serguei Lavrov aux États-Unis dans ce diaporama de Sputnik. 

0. freccia nera piccola x.GIF

https://fr.sputniknews.com/photos/201705121031353015-serg...

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Pendant ce temps-là…

 

Poutine l’impoli est allé jouer au hockey au lieu de répondre aux questions des journalistes sur le limogeoge de Comey

Rédaction – Russia Insider 11 mai 2017

 

14. Poutine - hockey.jpg

 

Poutine fera-t-il des excuses pour être allé jouer au hockey au lieu de tenir une conférence de presse de 10 heures pour commenter le licenciement d’un fonctionnaire US ?

Bonjour à tous d’une Moscou (enfin !) ensoleillée. Nous sommes aujourd’hui le 11 mai 2017 et, comme d’habitude, il y a des tas d’ingérences russes à discuter.

Le gros titre du jour : « Vladimir Poutine a préféré jouer au hockey plutôt que discuter du limogeage de James B. Comey ». Ce culot !

Le Washington Post donne tous les détails :

Après avoir esquivé une question d’importance internationale, Poutine s’est engouffré dans le tunnel du Palais des glaces Bolchoï à Sotchi, Russie, pour prendre part à un match d’exhibition destiné à promouvoir une ligue qu’il a récemment créée, la Ligue de Hockey Nocturne. Les choses n’ont pas bien commencé pour lui, cependant : il est tombé peu après le début du match.

Lisez ça deux ou trois fois et imprégnez-vous-en.

Nous sommes reconnaissants au Washington Post de l’intérêt qu’il porte au refus de Poutine d’organiser une conférence de presse de 10 heures pour discuter de la mise à la porte d’un fonctionnaire US, mais clarifions quand même deux ou trois choses :

Poutine n’a rien esquivé du tout. Il a dit à un brave reporter de CBS que Moscou « n’a rien à voir » avec le renvoi de Comey, et que cela n’aura « aucun effet » sur les relations USA-Russie. Cette réponse ne vous plaît peut-être pas. Vous pouvez penser qu’il ment. Mais il n’« esquive » rien. Il a répondu à une question et il est passé à ce qu’il avait projeté de faire : jouer au hockey.

Nous aimons aussi beaucoup la schadenfreude révélant que le Washington Post reste assis toute la journée sur ses fesses, dans l’attente excitée de le voir tomber quand il fait du sport

Passons outre :

- « Vladimir Poutine s’est récemment exprimé en faveur des énergies propres. Le ministre de l’Énergie du pays vient d’approuver un rapport de l’Agence Internationale pour les Énergies Renouvelables estimant que la Russie dispose d’un potentiel fort pour développer des renouvelables. » [MIT Technology Review]

- Poutine est-il le « Parrain du populisme » ? Un site web tragique dit « oui ». [Quartz]

- De nombreux médias admettent que Poutine n’a probablement pas hacké la France. [Forbes]

- « La Russie prend la tête des revendications sur l’Arctique, laissant les États-Unis en arrière, ce qui génère de nouvelles tensions entre les deux pays. » [ABC]

 

Source : http://russia-insider.com/en/politics/rude-putin-played-h...

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Un peu partout ailleurs

 

À Alep : trente jeunes couples célèbrent simultanément leur mariage

RT 12 mai 2017

 

/

 

Soixante nouveaux mariés ont prononcé leurs vœux vendredi à Alep. Toutes les mariées étaient en blanc et tous les mariés en uniforme militaire. C’était la cérémonie de mariage la plus importante dans la ville depuis six ans.

Les jeunes couples, leurs familles et leurs invités ont fêté l’événement par des danses et des chants, à commencer par l’hymne national.

Les frais de la cérémonie et de la fête ont été pris en charge par le gouvernement syrien et diverses organisations charitables. Et, pour l’occasion, la sécurité avait été mise sous haute alerte.

Source : https://www.rt.com/in-motion/388151-aleppo-biggest-weddin...

Traduction : c.l. pour Les rosses Orchades

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Rama et Soros Dehors !

RT 13 mai 2017

 

 

Aux cris de « Rama et Soros Dehors ! » , ce samedi 13 mai, à Tirana, capitale de l’Albanie, des milliers de manifestants ont tenu un grand meeting d’opposition, réclamant des élections libres et un gouvernement technique de transition pour tenter de résoudre la crise politique du pays. Le leader de l’opposition albanaise, Lulzim Basha, du Parti Démocratique y a pris la parole.

Les forces de l’opposition politique boycottent le parlement depuis le mois de février et réclament la démission du Premier ministre Edi Rama, en faveur de l’établissement d’un gouvernement technique.

Plusieurs partis d’opposition ont déclaré qu'ils refusaient de participer aux élections parlementaires prévues en juin.

Source : https://www.rt.com/in-motion/388267-albania-opposition-ra...

Traduction c.l. pour Les Grosses Orchades

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Affrontement entre manifestants palestiniens et soldats israéliens en Cisjordanie

RT – 13 mai 2017

 

 

 

Vendredi, des manifestants palestiniens se sont opposés aux forces de sécurité israéliennes dans le village de Nabi Saleh, en Cisjordanie.

Les manifestants défilaient pour exprimer leur solidarité avec les Palestiniens enfermés dans les prisons israéliennes. Certains ont lancé des pierres aux soldats, qui ont riposté par des tirs de gaz lacrymogènes et utilisé des balles en caoutchouc pour disperser la foule.

Source : https://www.rt.com/in-motion/388256-palestine-soldiers-ki...

Traduction : c .l. pour Les Groisses Orchades

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Quand l’histoire et la mythologie sont aux prises avec l’infantile volonté de puissance des hommes :

 

À propos de l’audience Faurisson du 9 mai 2017

Valentin DUMAS – Entre la plume et l’enclume 14 mai 2017

 

15. robert-faurisson.JPG

 

Le 20 août 2012, le quotidien Le Monde publiait un article d’Ariane Chemin intitulé 29 décembre 1978 / Le jour où Le Monde a publié la tribune de Faurisson. Ce dernier y était qualifié de « graphomane », de « mégalomane », de « bouffon », de « nostalgique de Pétain », de « provocateur né », qui « adore se victimiser », et ses thèses enfin qualifiées de « délirantes » n’étaient que des « fantasmagories ». En outre, on le traitait de « menteur professionnel », de « falsificateur » et de « faussaire de l'histoire ».

Sur ces trois dernières qualifications le Professeur poursuivait par citation directe Ariane Chemin et Le Monde pour injure publique. Le tribunal de grande instance de Paris, le 16 janvier 2014, estimait que l'injure était exclue, les termes employés par le journal renvoyant à des faits précis. Il aurait fallu poursuivre du chef de diffamation. Décision confirmée en appel le 18 décembre 2014.

Comme l'article incriminé était reproduit dans un ouvrage, Le Monde / 70 ans d’histoire, paru aux éditions Flammarion le 24 septembre 2014, Robert Faurisson décidait de poursuivre à nouveau Ariane Chemin et le journal, mais, cette fois-ci, pour diffamation.

Le 22 décembre 2014, Monsieur Robert Faurisson a déposé plainte avec constitution de partie civile contre Madame Ariane Chemin, Madame Teresa Cremisi et la Société Flammarion, pour des faits de diffamation.

L’audience du 9 mai qui s’est prolongée de 13h30 à 21h30 à la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris fut une « leçon d’histoire », c’est ce qu’Ariane Chemin déclara à la barre sans en être sollicitée en fin d’audience, alors que la Présidente du Tribunal lui demandait si elle souhaitait prendre la parole au titre du droit au dernier mot.

Voulant prouver la véracité de ses écrits, Ariane Chemin avait sollicité cinq témoins : Valérie Igounet, journaliste, Annette Wieviorka, historienne, Laurent Joly, historien, Serge Klarsfeld, avocat et historien, Claude Lanzmann, écrivain et cinéaste.

Sur ces cinq témoins, seuls les trois premiers se sont présentés à l’audience : Annette Wievorka, directrice de recherche émérite au CNRS et Valérie Igounet, auteure d’un ouvrage sur le révisionnisme historique. Laurent Joly, historien du CNRS ne m’était pas connu et son élocution trop rapide ne m’a pas permis de saisir la teneur de ses propos.

Je connaissais les deux premiers sans les avoir lus ni rencontrés, par leur renommée et ne pouvait m’empêcher d’éprouver un certain respect pour l’aura médiatique et universitaire de Madame Wievorka.

La mauvaise foi et la faiblesse des arguments avancés par ces personnes et notamment par Annette Wievorka m’a sidéré. Ainsi, à propos des analyses physico-chimiques des parois des chambres à gaz en vue d’y détecter des restes de Zyclon B qui se dégrade en un composé coloré très stable au cours du temps, le ferricyanure de potassium, elle déclara quelle n’était pas chimiste et que ça ne l’intéressait pas qu’un pseudo-expert grattouille des murs !

L’idée que les chambres à gaz sont un mensonge de guerre qui se prolonge jusqu’à présent fait son chemin face au barrage médiatique des sionistes. En fouillant un peu, les informations sont disponibles sur le net pour ceux qui souhaitent s’informer. Mais pour élargir le débat, il m’apparaît intéressant de le resituer dans une perspective historique de longue durée.

Ainsi, pendant deux millénaires dans le monde chrétien, les Juifs ont porté la culpabilité d’être pour l’éternité les meurtriers de Jésus, c’est-à-dire déicides. Au XIIe siècle, lors de l’institutionnalisation de l’Église, quelques clercs de l’Église argumentèrent en avançant que si la génération de Jésus était coupable de déicide, mille ans plus tard, est-ce que les Juifs l’étaient encore ?

Mais l’Église avait besoin de cette culpabilité éternelle pour imposer son statut de véritable Israël (Verus Israël) à la place d’Israël, héritière et dépositaire de la descendance historique du roi David. Dans ce dispositif idéologique, c’est la culpabilité juive qui constituait le socle de la légitimité et de l’impeccabilité (= sans péché) du pouvoir de l’Église.

Les États-nation modernes sont des Églises nationalisées et laïcisées dont le droit administratif hérite en droite ligne du droit canonique (= le droit de l’Église), ainsi que les historiens du droit Gabriel Lebras et Pierre Legendre l’ont montré.

Vienne cette culpabilité bimillénaire à s’effacer, c’est tout l’édifice idéologique de l’Occident qui s’effondre, ce à quoi nous assistons depuis 1945.

Si les Juifs furent réputés déicides pendant deux mille ans, depuis 1945, qui fut en fait une victoire historique des sionistes à Nuremberg, la doctrine dominante impose l’idée que les États-nation d’Europe occidentale sont éternellement coupables de judéocide. C’est la réponse du berger à la bergère et lors de la pause, j’ai eu l’occasion de questionner le professeur Faurisson à ce sujet. Il a été d’accord pour penser avec moi que cette thèse lui paraissait très vraisemblable.

Au-delà de l’altercation bimillénaire entre Juifs et chrétiens (la formule est de Pierre Legendre), il faut retenir que celui qui maîtrise la gestion de la culpabilité collective détient le pouvoir. Pendant les siècles théologiens, l’Église, avec le droit de la pénitence imposait ses vues à ses ouailles au nom de l’éternelle culpabilité des Juifs qui légitimait son pouvoir.

Lire la suite…

Source : http://plumenclume.org/blog/249-enjeux-mythologiques

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Le New Jersey comme si vous y étiez…

 

Il rêvait de s'appeler Hitler, c'est désormais chose faite

 

Aux États-Unis, un Nazi autoproclamé a officiellement été « rebaptisé » Isidore Heath Hitler lundi dernier. Voici le rêve de toute une vie qui s’est enfin réalisé…

Sputnik français 13 mai 2017

 

16. Hitkler New Jersey.JPG

 

C'est désormais officiel : le jeune Américain Isidore Heath Campbell a pu changer son nom de famille en Hitler lundi dernier, 8 mai, jour de la capitulation définitive de l'Allemagne nazie en 1945 et marquant la fin de la Seconde guerre mondiale, écrit le site MyCentralJersey.

« C'est génial. Mon permis de conduire est modifié, mon assurance, mon enregistrement, tout ce dont j'avais besoin est modifié… Je suis le nouvel Hitler ! », raconte le jeune homme, visiblement enthousiasmé.

De son propre aveu, ses initiales, I.H.H., font désormais référence à la formule « I Hail Hitler », « Je salue Hitler » en anglais.

Rappelons qu'Isidore a retenu l'attention du public pour la première fois quand un supermarché a refusé de faire un gâteau d'anniversaire portant le nom de son fils, Adolf Hitler Campbell, nommé en l'honneur du Führer… D'ailleurs, tous ses quatre enfants portent les noms de divers groupes nazis ou suprématistes blancs.

 

17. Hitler 2.jpg

 

Au cours d'une audience du tribunal des affaires familiales convoqué pour examiner le cas de son plus jeune fils, M. Hitler serait entré dans le Palais de Justice de New Jersey habillé en uniforme nazi.

D'après l'enregistrement de l'audience, le tribunal lui a conseillé de se faire aider. Cependant, le « nouvel Hitler » a refusé net sous prétexte que son psychiatre était d'origine juive.

 


 

Voilà ce qui arrive quand vous vous présentez au tribunal en uniforme nazi

(On le sait, que les Américains sont cinglés. N’empêche que ces deux jeunes gens posent quand même quelques bonnes questions…)

Malheureusement pas sous-titré en français

 


 

Source : https://fr.sputniknews.com/insolite/201705131031365541-no...

 

2. DangerousTimes.GIF

 

« Ainsi que sur certains ruisseaux… »

 

Estonie : protégeons l’UE, détruisons les barrages de castors à la frontière russe

Sputnik en français 13 mai 2017

 

18. Castor esthonie.jpg

 

Détruisons les barrages érigés par les castors à la frontière russo-estonienne ! Comme ça, et pas autrement, nous protégerons les frontières de l’Union européenne, lit-on sur le site de la radiodiffusion-télévision estonienne (ERR). La Main du Kremlin n’est pas loin, il faut certainement prendre des mesures de précaution.

Les garde-frontières estoniens ont 15 jours pour détruire tout ce que les castors ont érigé sur les rivières et les ruisseaux, dans la partie sud-ouest de l'Estonie, aux abords de la frontière avec la Russie, indique l'article sur le site de la radiodiffusion-télévision estonienne (ERR). Mais pourquoi s'en prendre à ces animaux ? La réponse est simple : la sécurité prime, puisque le « mal » ne dort pas, il faut rester sur ses gardes, surtout quand ce « mal » est si proche et qu'il ne lui suffit que de passer la frontière.

 

19. Castor 2 Esthonie.jpeg

 

En effet, ces barrages construits par les castors facilitent le passage de possibles intrus. De plus, cette réalisation contribuera également à la protection des frontières extérieures de l'Union européenne.

Ainsi, afin de trouver quelqu'un pour réaliser cette périlleuse mission, un appel d'offres a même été lancé. Les barrages qui doivent être détruits se trouvent dans le sud-ouest de l'Estonie, sur les rivières Pededze et Piusa, ainsi que sur certains ruisseaux.

Selon l'article publié par l'ERR, il faudra couper des arbres se trouvant en Russie, en respectant bien le tracé frontalier. Le prestataire ne devra pas pénétrer en Russie. En outre, il faudra se mettre d'accord avec les autorités russes compétentes pour couper les arbres qui sont tombés du côté russe ou qui ont pris souche là-bas. Pourtant, même si la durée des travaux est déjà connue, ces derniers ne débuteront que lorsque l'accord sera prêt.

Ce n'est pas la première fois que ce pays balte indique sa volonté de renforcer sa frontière orientale. En 2016, l'Estonie avait déjà annoncé sa volonté d'ériger à la frontière avec la Russie un mur de 2,5 mètres de haut.

Source : https://fr.sputniknews.com/international/2017050710312768...

Certains se prennent seulement pour Napoléon…

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Ne croyez pas qu’on oublie l’Hexagone…

 

Bricmont sur la victoire de petit Micron

« Les souverainistes ont perdu une bataille, ils n’ont pas perdu la guerre »

 


 

2. DangerousTimes.GIF

 

On n’avait vu que la tarte… il y avait une suite

 

Quand « Bernard Levy » va chez ses victimes récolter les fruits de son impudence

[C’était à Belgrade… Plus de gardes que de spectateurs…

Et des spectateurs venus pour siffler… Jusqu’à l’empoignade.]

 

 

 

Ne se croirait-on pas à la RADA ?

 

 

2. DangerousTimes.GIF

 

 

 

Mis en ligne le 15 mai 2017

 

 

 

 

 

22:57 Écrit par Theroigne dans Actualité, Général, Loisirs, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/05/2017

CORÉEOGRAPHIE

1. Sousmarin N.coréen.jpg

 

Vous allez dire que nous avons pris un abonnement chez les Chroniques du Grand jeu, mais jugez vous-mêmes…

 

CORÉEGRAPHIE

Observatus Geopoliticus – 9 mai 2017

 

3. Corée 1.jpg

 

Mauvaise nouvelle pour l'empire... En Corée du Sud, Moon Jae-in vient d'être confortablement élu président après la destitution de la conservatrice et pro-US Park Geun-hye. Or, le nouvel occupant de la Maison bleue est moins favorable aux vues américaines que son prédécesseur :

Après presque 10 ans de règne conservateur, la victoire de Moon Jae-in pourrait signifier un changement considérable de politique vis-à-vis de Pyongyang, mais aussi de l'allié et protecteur américain. En effet, il prône le dialogue avec la Corée du Nord afin de désamorcer les tensions et de l'inciter à revenir à la table des négociations. Il veut aussi plus de distance entre Séoul et Washington. Le candidat conservateur Hong Joon-pyo l’avait notamment qualifié de « gauchiste pro-Pyongyang » durant la campagne.

Habitués à vivre avec la menace nord-coréenne, la question des programmes balistique et nucléaire de Pyongyang ne détermine pas le vote sud-coréen.

Pour aller un peu plus loin :

Classé plutôt à gauche, Moon Jae-in est né en pleine Guerre de Corée sur l'île de Geoje, dans le sud du pays, d'une famille pauvre de réfugiés, qui ont fui le Nord. Sa mère, raconte-t-il dans son autobiographie, vendait des œufs dans la ville portuaire de Busan avec son bébé, lui, accroché dans le dos.

Candidat, il a promis de réduire le pouvoir économique détenu par les conglomérats familiaux sud-coréens, les "chaebols", dont les relations troubles avec le pouvoir politique ont à nouveau été exposées par le scandale Park.

Mais ses détracteurs l'accusent de manquer de poigne à l'égard de Pyongyang, en pleine période de tensions relatives aux ambitions nucléaires du régime nord-coréen. L'avocat préconise en effet le dialogue et la réconciliation avec le Nord pour calmer la situation et ramener Pyongyang à la table des négociations. En décembre, il avait affirmé qu'une fois élu, il irait en Corée du Nord, avant de se rendre aux États-Unis, puissance protectrice du Sud.

Interrogé sur cet étonnant positionnement, il avait expliqué qu'il voulait dire que sa priorité était de faire retomber la tension avec son voisin. Il s'est en outre montré plus hostile au déploiement en Corée du Sud du bouclier américain antimissiles Thaad, qui provoque la colère de la Chine.

Dans un récent livre, le nouveau chef d'État écrivait que Séoul devait apprendre à dire "non" à Washington, plaidant pour des relations "plus justes et plus équilibrées" avec l’administration américaine.

C'est évidemment la question du THAAD qui cristallise toutes les interrogations. La société sud-coréenne y est majoritairement opposée (34% pour, 51% contre) et Séoul, même sous l'ancienne direction, refusait vaille que vaille de débourser le moindre won pour l'installation du système anti-missile.

Inquiets devant l'éventualité d'une victoire de Moon et d'un refus subséquent du THAAD, les Américains se sont dépêchés de débarquer l'équipement fin avril pour mettre le nouveau président devant le fait accompli, ce qui n'a trompé personne. De plus, Trump a dû ravaler sa fierté et accepter la prise en charge totale du coût de la batterie (1 milliard de $).

 

4. Corée 2 donald-kim.jpg

 

Pourtant, nous ne sommes peut-être pas au bout de nos surprises :

L’équipe de campagne de Moon Jae-in, le candidat du parti démocratique libéral favori de la présidentielle, a immédiatement dénoncé cette installation imprévue, regrettant qu’elle ne prenne pas en compte l’avis du peuple. Selon Moon, le prochain président élu devrait être autorisé à prendre la décision finale sur le déploiement du THAAD après les élections du 9 mai.

Il est maintenant président et les prochains jours seront scrutés avec avidité, tant à Washington qu'à Pékin, Pyongyang ou Moscou. Car c'est de haute géostratégie qu'il s'agit ici, sur la case orientale de l'échiquier eurasien :

Nous sommes évidemment en plein Grand jeu, qui voit la tentative de containment du Heartland eurasien par la puissance maritime américaine (...) Il s'agit avant tout pour le Heartland de briser l'encerclement US et de s'ouvrir des routes vers le Rimland et vers l'océan, exactement comme la Russie le fait sur la partie ouest de l'échiquier avec ses pipelines et ses alliances de revers (...)

La guerre froide entre les deux Corées ou entre Pékin et Taïwan sont évidemment du pain béni pour Washington, prétexte au maintien des bases américaines dans la région (...)

Pour les États-Unis, le sud du Rimland semble définitivement perdu (entrée de l'Inde et du Pakistan dans l'OCS, fiasco afghan), le Moyen-Orient tangue sérieusement (Syrie, Iran, Irak maintenant, voire Yémen). Restent les deux extrémités occidentale (Europe) et orientale (mers de Chine) de l'échiquier où l'empire maritime s'arc-boute afin de ne pas lâcher. La bataille pour l'Europe (noyautage des institutions européennes, putsch ukrainien, manigances balkaniques vs pipelines russes, routes de la Soie chinoises, soutien moscovite à l'anti-système) est en cours. A des milliers de kilomètres de là, en Orient, un conflit jumeau s'annonce dont nous assistons actuellement aux prémices...

 

5. Corée 3.jpg

 

Comme nous l'écrivions en février 2016 :

Washington utilise habilement un conflit ancien et réel (crise coréenne : 1er niveau) pour placer ses pions sur l'échiquier (Grand jeu : 2nd niveau). Des batteries THAAD sur le territoire sud-coréen, surveillant officiellement la Corée du nord et officieusement la Chine, seraient évidemment un coup porté à la dissuasion nucléaire chinoise. Il n'est guère étonnant dans ces conditions que Pékin proteste sérieusement et convoque l'ambassadeur de Corée du sud.

Dans ce contexte, l'élection de Moon risque de rebattre les cartes, dans des proportions qu'il est difficile de prévoir. Il est notoirement amical avec Pékin et, on l'a vu plus haut, très critique vis-à-vis de l'installation du bouclier US. Rééquilibrage des alliances, soumission à la pression américaine, ni-ni visant à plaire à tout le monde... tout est possible. Sans compter les coups d'éclat de Kim III qui ne manqueront pas d'advenir.

 

6. Corée 4.jpg

 

Source : http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2017/05/coreegraphie....

 

2. DangerousTimes.GIF

 

« L’art de la guerre »

Le plan du Pentagone pour l’Europe

Manlio DinucciRéseau Voltaire 9 mai 2017

Traduction : Marie-Ange Patrizio

 

7. Scaparrtti.jpg

 

En préparation de la visite du président Donald Trump en Europe —le 24 mai à Rome, le 25 au Sommet de l’Otan de Bruxelles, les 26-27 au G7 de Taormina— le Pentagone a présenté son plan stratégique pour le « théâtre européen ». Il l’a fait par la voix du général Curtis Scaparrotti qui, étant à la tête du Commandement européen des États-Unis, est automatiquement à la tête de l’Otan avec la charge de Commandant suprême allié en Europe. Au Sénat des États-Unis, le 2 mai, le général rappelle que « le théâtre européen reste d’une importance cruciale pour nos intérêts nationaux » et que « l’Otan nous donne un avantage unique sur nos adversaires ». Cet avantage se trouve cependant à présent mis en danger par « une Russie résurgente, qui essaie de miner l’ordre international sous conduite occidentale et de se réaffirmer comme puissance mondiale ».

Lire la suite…

Source : http://www.voltairenet.org/article196295.html

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Nous avons reçu ceci le 10 mai. Original daté du 5 avril. Ce n’est pas qu’ils sont lents au Saker francophone, mais il leur semble plus urgent de publier Brandon Smith que le Saker. Au point où on en était, on s’est dit qu’un jour de plus ou de moins… que tout vient à point à qui sait attendre… que les bons textes, comme le bon vin, s’améliorent en prenant de la bouteille, etc.

Car c’est un Saker des grands jours, dont le sentiment sur la question nous paraît très proche de celui de Günter Grass (v. Un roman allemand)

 

L’avenir de l’islam en  Europe occidentale

Par le Saker– Source The Saker –  5 avril 2017

Avec de superbes images au bout

 

8. Khazan.jpeg

 

Avec les prochaines élections présidentielles en France, le thème de l’islam en Europe est revenu au centre du discours politique. Ce n’est pas nouveau : nous l’avons aussi vu au Royaume-Uni, en Hollande, en Autriche et même en Suisse, où les communautés musulmanes ont été interdites – par un référendum populaire – de construire des minarets (même si seulement quatre minarets existaient en Suisse avant ce référendum). Les tensions entre musulmans et non-musulmans sont clairement en augmentation, non seulement en raison de sentiments plus ou moins racistes ou anti-immigrés au sein de la population, mais aussi à cause du comportement souvent épouvantable de certains réfugiés issus de pays musulmans (agressions, viols, hooliganisme) et même de certaines communautés musulmanes en Europe (promotion du terrorisme, tentatives d’imposer la charia). Avant que la situation ne s’améliore (en supposant que ce soit le cas), elle va très probablement aller de pire en pire.

Donc quelles sont les options ici ?

Premièrement, approuvons les sages paroles d’Otto von Bismark selon lesquelles « la politique est l’art du possible ». Les Européens qui pensent qu’il suffira d’expulser tous les musulmans d’Europe ou d’en éliminer l’islam d’une manière ou d’une autre se trompent. De même, les (assez rares) musulmans qui veulent créer une sorte de Califat en Europe se trompent aussi. En fait, tous ceux qui proposent des « solutions » simples et directes à la crise actuelle seraient bien inspirés d’étudier un peu la dialectique hégélienne pour comprendre que l’issue de la crise ne sera pas le retour à un statu quo ante ou la création d’une réalité totalement nouvelle.

Deuxièmement, je soutiens que ni les immigrants musulmans ni l’islam lui-même ne quitteront jamais l’Europe : qu’on le veuille ou non, ils sont ici pour rester. Pourquoi ? Tout simplement parce que si certains groupes, comme les migrants illégaux, peuvent être expulsés d’un pays ou même du continent européen, d’autres, comme les musulmans de nationalités européennes ou les locaux/natifs convertis à l’islam ne sont pas expulsables : c’est impossible légalement et c’est impossible pratiquement (expulser où ? comment ?). J’ai personnellement travaillé dans des centres de réfugiés en Suisse (en tant que traducteur et interprète) et j’ai travaillé comme analyste pour l’état-major général suisse, où le problème des réfugiés était souvent primordial, et je peux vous assurer que quelqu’un qui sait vraiment comment le système fonctionne réalise aussi pleinement que la plupart de ces immigrants sont là pour rester, même les pseudo réfugiés politiques qui sont, en réalité, des migrants économiques et pas du tout des réfugiés politiques (à peu près 99% des soi-disant « réfugiés politiques »). Au mieux, l’Union européenne pourrait, en théorie et avec un immense effort, fermer ses frontières aux futurs immigrants. Peu probable, mais au moins possible. Mais les expulsions massives ne sont tout simplement pas une option.

Lire la suite…

Source : http://lesakerfrancophone.fr/lavenir-de-lislam-en-europe-...

 

Mais c’est quand même malheureux que les Teutons nous piquent tout et qu’Otto von Bismarck ait plagié sans vergogne Armand Jean du Plessis de Richelieu. Pire : sans que les Français s’en aperçoivent.

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Comme si on ne le savait pas !

Des Archives de l’Holocauste nazi récemment publiées par les Nations Unies montrent qu’il y a eu collusion entre les États-Unis, le Royaume-Uni et le Troisième Reich pour détruire l’Union soviétique

Alex Cristoforou – The Duran 5 mai 2017

Via Comité Valmy – 12 mai 2017

Traduction : Anna S.

 

9. sommet_yalta.jpg

 

Washington et Londres ont été réticents à rendre public les dossiers des crimes de guerre de l'ONU.

Alors que la Journée de la Victoire (9 mai) approche en Russie pour commémorer la défaite de l'armée nazie d'Hitler, de nouvelles archives de la commission de crimes de guerre durant la Seconde Guerre mondiale des Nations Unies enquêtant sur l'Holocauste Nazi ont finalement été rendues publiques, au milieu de protestations américaines et britanniques. Pourquoi?

Les archives montrent une «accablante» collusion d'état entre les États-Unis, le Royaume-Uni et le Troisième Reich. L'objectif final de leur collusion n'était pas de mettre fin à l'Holocauste nazie, mais de vaincre l'Union soviétique.

Le parallèle entre l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, telle qu’en témoigne la publication de l'archive, et la façon dont les États-Unis / UE et l'OTAN travaillent avec ISIS et l'Ukraine néo-nazie pour détruire la Russie, montre que plus les choses changent, plus elles restent les mêmes.

La Russie a été et sera toujours l'ennemi éternel de l'élite globaliste occidentale.

La guerre perpétuelle contre la Russie dans le contexte des « Archives historiques de l'Holocauste nazie » des Nations Unies est examinée dans un article de Finian Cunningham intitulé « Histoire profonde de la guerre froide sans fin des États-Unis et de la Grande-Bretagne contre la Russie » (The Deep History of US, Britain’s Never-Ending Cold War On Russia) publié par le magazine Stratégique en ligne sur la culture (www. Strategic-culture.org).

 

Le voici :

 

10. Deep_History.jpg

 

Histoire profonde de la guerre froide sans fin des États-Unis et de la Grande-Bretagne contre la Russie

Finian Cunningham – Strategic Culture4 mai 2017

Via Comité Valmy – 12 mai 2017

Traduction : Anna S.

 

Avec des décennies de retard, les Nations Unies ont finalement publié des archives de la Commission de crimes de guerre de la Deuxième Guerre mondiale chargée d'enquêter sur l'Holocauste nazi. Les sources de ces archives sur les crimes de guerre nazis furent les gouvernements occidentaux, y compris ceux qui étaient en exil au moment de la guerre, comme le belge, le polonais et le tchécoslovaque.

La période couverte est 1943-1949. Washington et Londres ont longtemps cherché à en bloquer la publication. Pourquoi ?

Lire la suite…

Sources : http://theduran.com/newly-released-un-nazi-holocaust-arch...

Et : http://www.strategic-culture.org/news/2017/05/04/deep-his...

Via : http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8569

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Mais nous savons que tout cela avait commencé bien plus tôt…

 

Suite à un Appel-Pétition, dont nous nous sommes faits l’écho dans notre post du 16 mars dernier et que revoici pour mémoire avec ses premiers signataires sur le site du PRCF, Alex Anfruns, pour Investig’action, a interviewé Madame Annie Lacroix-Riz qui en était l’initiatrice.

 

Casser l’histoire contribue efficacement à empêcher les nations de réfléchir sur leur présent

Alex Anfruns – Investig’action 11 mai 2017

11. LACROIX.gif

 

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, les Français étaient conscients du rôle joué par l’Union Soviétique dans la défaite de l’Allemagne nazie. Ensuite, au mépris du travail des historiens, il s’est développé un consensus consistant à mettre sur le même plan « les deux totalitarismes ». En 2017, à l’occasion du centenaire de la Révolution d’octobre, il semblerait même que le débat académique sur « Octobre 17 et ses suites » n’a plus de raison d’être… C’était sans compter avec les travaux de l’historienne Annie Lacroix-Riz, dont les ouvrages éclairent sa réelle importance, ainsi que les enjeux de la construction européenne dans le contexte de la guerre froide.

 

000. russep.GIF

 

Avec d’autres intellectuels, vous êtes signataire d’un appel « à débattre de manière sereine à propos d’Octobre 1917 et ses suites ». Quelle est son idée centrale ?

C’est comme historienne que je réponds à votre question. Nous avons voulu protester contre le bannissement de fait de toute appréhension scientifique de l’histoire de la Russie depuis son ère soviétique. Ses deux autres initiateurs, les philosophes marxistes Georges Gastaud et Jean Salem, ont aussi beaucoup à dire sur le sens de cet appel.

 

Comment surgit cette initiative ?

Le veto contre un débat serein sur « Octobre 1917 et ses suites » succède à deux étapes marquantes de la Croisade « occidentale ». La première, ce fut la célébration, en 1989, du bicentenaire de la révolution française, concomitante de l’effondrement de l’URSS. Sous l’égide du très atlantiste François Furet, elle eut pour but de criminaliser, non seulement la Grande Révolution de la bourgeoisie française, à fort appui populaire (que Furet accablait depuis au moins 1965, la transformant en aberration historique), mais aussi toutes les révolutions, et, au premier chef, celle d’Octobre, sur le thème : « Robespierre, Lénine, Staline » égal à « enfer de la Terreur et du Goulag »…

La deuxième étape frappa plus fort encore avec la publication du Livre noir du communisme, que Furet devait diriger mais que sa disparition prématurée remit à son héritier spirituel, Stéphane Courtois, passé depuis à l’extrême droite, et à Nicolas Werth, fils du journaliste britannique russophile Alexander Werth (auteur du célèbre ouvrage La Russie en guerre).

Il ne s’agissait pas d’une opération de vérité historique, mais d’une vaste manœuvre politique, coordonnée sur le plan international, pourvue d’un écho médiatique gigantesque. L’ouvrage, fatras dépourvu de tout caractère scientifique, bénéficia de cautions académiques, dont celle de l’Institut d’études politiques qui, depuis une trentaine d’années, règne sur les problématiques de l’histoire contemporaine.

 Lire la suite de l’interview

d’Annie LACROIX-RIZ

 

Source  http://www.investigaction.net/casser-lhistoire-contribue-...

 

2. DangerousTimes.GIF

 

Hymne de l’URSS 1944

 


 

À partir de 1955 et de la politique de déstalinisation lancée par Khrouchtchev, l'hymne, qui louait Staline, était censé être exécuté sans paroles. Cependant, en l'absence de paroles de remplacement, les anciennes paroles de 1944 étaient encore souvent utilisées. Ceci jusqu'en 1977, où les paroles de l'hymne furent révisées par leur auteur, Sergueï Mikhalkov.

 

Paroles (version avant tripotages) …

L'Union indestructible des républiques libres
A été réunie pour toujours par la Grande Russie.
Que vive, fruit de la volonté des peuples,
L'unie, la puissante Union Soviétique !

Refrain

Sois glorieuse, notre libre Patrie,
Sûr rempart de l'amitié des peuples !
Étendard soviétique, étendard populaire,
Conduis-nous de victoire en victoire !

 

À travers les orages rayonnait le soleil de la liberté,
Et le grand Lénine a éclairé notre voie :
Staline nous a élevés — il nous a inspiré
la foi dans le peuple, l'effort et les exploits !


Refrain

 

Notre armée est sortie renforcée des combats
Nous libérerons notre pays de ses vils envahisseurs !
Nos batailles décideront de l'avenir du peuple,
Nous couvrirons notre pays de gloire !

Refrain

 

2. DangerousTimes.GIF

 

12e tarte pour BHL

On dirait qu’il a adapté sa technique de réception.

 


 

2. DangerousTimes.GIF

 

Beaucoup plus important !

 

12. Roger Waters.jpg

 

Roger WATERS sort un nouvel album

 

Le premier qu’il ait enregistré en solo depuis 25 ans et la sortie d'Amused to Death en 1992 :

« Is this the life we really want ? »

 

13. Album.jpg

 

Qui sort le 2 juin.

« Commentaire de l’artiste sur le monde moderne et les temps incertains », Is this the life we really want ? est produit et mixé par Nigel Godrich, qui a notamment travaillé avec Radiohead, Paul McCartney et U2, l'album contient des chansons aux titres évocateurs: « The Last Refugee » (« Le dernier réfugié »), « Broken Bones » (« Os brisés ») ou encore « Part of Me Died » (« Une partie de moi est morte »).

À 73 ans, Roger Waters retrouvera la scène dès le 26 mai à Kansas City (Missouri), première date d'une tournée nord-américaine qui prévoit une cinquantaine de rendez-vous, dont trois à Los Angeles (le 20, 21 et 27 juin) et deux à New York (le 11 et 12 septembre) pour se terminer le 28 octobre à Vancouver.

Roger Waters (chant, guitare acoustique, basse), Nigel Godrich (arrangements, montage, clavier, guitare), Gus Seyffert (basse, guitare, claviers), Jonathan Wilson (guitare, claviers), Joey Waronker (percussions), Roger Manning (claviers), Lee Pardini (claviers). Les autres parties vocales seront assurées par Lucius, Jessica Wolfe et Holly Proctor.

Les douze titres :

01. When We Were Young
02. Déjà Vu
03. The Last Refugee
04. Picture That
05. Broken Bones
06. Is This the Life We Really Want?
07. Bird in a Gale
08. The Most Beautiful Girl
09. Smell the Roses
10. Wait for Her
11. Oceans Apart
12. Part of Me Died

 

Un extrait :

 


 

Jetez-vous dessus ! En plus d’écouter de la vraie musique, vous l’aiderez à aider la Palestine.

 

2. DangerousTimes.GIF

 

 

Mis en ligne le 13 mai 2017.

 

 

 

 

00:28 Écrit par Theroigne dans Actualité, Général, Loisirs, Musique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |